L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -

Vous avez dit "Agence de moyens"

Depuis plus de 10 ans nos gouvernants se lamentent que le CNRS ne soit pas une simple agence de moyens. Il y a eu Sarkozy, et la réponse cinglante d’Henri Audier est toujours pertinente. Mais c’était dans l’air dès 2004, comme en témoigne ce délicieux petit dictionnaire. Et maintenant, celui qui voulait faire de la politique autrement... Communiqué du 17 janvier 2022, à retrouver en ligne Le SNCS-FSU et le SNTRS-CGT s’opposent à la transformation des organismes de (...)

Pétition : Pour un débat sur l’avenir de l’Université française

Conditions d’accès à l’université, Parcours sup, discriminations lourdes entre grandes écoles et l’Université (taux d’encadrement, financement par étudiants, reproduction sociale), frais d’inscriptions, autonomie des Universités, objectifs des politiques de recherche (Financement général, fiscalité de la recherche, recherche publique-recherche privée, concurrence entre laboratoires, financement sur appels à projet...) et vie étudiante (soutien financier et (...)

Renouvellement de la présidence du CNRS : soutien à O. Coutard

Le renouvellement du poste de la présidence du CNRS est prévu le 25 janvier 2022, un an après le vote de la Loi de Programmation de la Recherche (LPR). Deux candidats connus sont en lice, Antoine Petit, l’actuel président – directeur général, et Olivier Coutard, qui a été président de la CPCN (Conférence des Présidents du Comité National) durant ces cinq dernières années. Si Antoine Petit projette de continuer la politique actuelle, c’est à dire le pilotage de la (...)

évaluation des laboratoires versus pilotage

Le HCERES voudrait une « évaluation intégrée » qui permette d’apprécier la politique de l’établissement, à base de « référentiel commun », « comité d’évaluation co-construit » etc. Une orientation opposée au travail du Comité National. Les organisations syndicales : SNCS-FSU, SNTRS-CGT, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SUP’Recherche-UNSA, SGEN-CFDT, SGEN-CFDT Recherche EPST, SNPTES adressent cette lettre ouverte aux membres du collège du HCERES. Retrouvez cette lettre (...)

Danger sur le Comité national

En ce printemps 2021, la direction du CNRS organise, à la demande du ministère, des discussions avec les organisations syndicales représentatives du CNRS sur des évolutions concernant le Comité national de la recherche scientifique, évolutions qui porteraient sur la durée des mandats, la composition des sections et des CID, ainsi que sur les missions du Comité national. La direction du CNRS a communiqué ses propositions aux organisations syndicales le 7 mai 2021. Parmi ces propositions, le (...)

Derniers ajustements avant de soulever le couvercle

Marlène Schiappa avait exprimé son inquiétude sur l’après Covid (MS prédit le « chaos » en France après le Covid). Il est donc urgent de consolider le pouvoir dans les instituts de recherche. Dernières informations de l’INRIA, de l’INSERM et du CNRS. À l’INRIA, les membres des instances scientifiques et des instances statutaires de l’organisme contrariant manifestement le PDG dans sa volonté de tout contrôler, celui-ci multiplie les menaces envers les (...)

Un gouvernement qui hait la jeunesse (bis) — La visite à Saclay

Jeudi 21 janvier 2021, plus de policiers que d’étudiants pour accueillir le président de la République et la ministre à l’université Paris-Saclay. Des personnels et étudiants ont pourtant réussi à manifester leur opposition à la LPR, à la fermeture des universités et au projet de réforme de leur université. Voilà bien le silence que j’aime dit le diable, mais quel est ce bruit [...] c’est leur cœur qui bat, qui bat (Les visiteurs du soir, film tourné par (...)

Un gouvernement qui hait la jeunesse

Mise à genoux, tabassée, éborgnée, et maintenant privée d’études, de vie. C’est ainsi que ce gouvernement traite la jeunesse. Voici la lettre ouverte qu’une jeune étudiante adresse au président de la République Emmanuel Macron Monsieur le Président, À dix-neuf ans, j’ai l’impression d’être morte. Pourtant il neige sur Strasbourg aujourd’hui. De jolis flocons virevoltent dans le ciel. Je les observe au chaud dans mon appartement, mais ça ne me (...)

Aventurisme universitaire

[actualisé] Ce que permet l’ordonnance n° 2018-1131 du 12 décembre 2018 relative à l’expérimentation de nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

La galère de l’ESR

Nouvelle publication sur la précarité dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche, qui ne fait que s’aggraver depuis la création de SLR ! Ce journal est écrit par un collectif de précaires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il vise à informer nos collègues titulaires et à fournir à tous des éléments factuels pour débattre sereinement des conditions de travail et de l’évolution de la recherche publique française. Ces dix dernières années, (...)

Sélection d'articles

80 ans, c’est déjà trop ? Pas à pas : la LRU Ce Que Veut SLR La direction du CNRS brade le site historique de Meudon-Bellevue Vote électronique tempête sur Leicester Non à la dissolution de l’UNEF Les déclarations de la ministre condamnées par les instances du CNRS Une tentation maccarthyste Stop aux harcelements à l’Université de Paris ! Le CNU bientôt obsolète ? [MàJ] et après ? situation à l’INRIA cours de rue CP-CNU : appel à la grève Le vote de la LPR ne passe pas Eclipse Opération Écrans noirs

Adhérez ou faites un don à
l'association

Soutenez SLR en adhérant ou en faisant un don à son association.

Collectifs locaux

Contactez les correspondants et collectifs locaux de Sauvons la recherche

Liste de
diffusion SLR

Tenez-vous informé des actions de SLR en vous inscrivant à sa liste de diffusion.

Exprimez-vous !

Et participez à la vie de ce site en y rédigeant vos propres articles et contributions