L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (2)
Accueil / Actualités / Matériel et propositions d’action / Illustrations de "Récoltes et Semailles" de A. Grothendieck

Illustrations de "Récoltes et Semailles" de A. Grothendieck

De l’Art pour la Recherche

le 18 septembre 2004

Bonjour,

Alexandre Grothendieck est une figure incontournable dans le domaine des mathématiques. Il a aussi rédigé un long manuscrit "Récoltes et Semailles". Je vous transmet des dessins (stylo sur papier A4) que j’ai réalisés pendant la lecture de ce manuscrit très riche en enseignements.

J’ai remarqué, dans ce manuscrit, une construction qui contient plusieurs niveaux. L’un des niveaux concerne la description de son évolution sociale dans une société de mathématiciens. Dans un autre niveau, A. Grothendieck présente une formalisation personnelle de son activité créatrice dans le domaine des mathématiques. Cette formalisation est construite à partir des principes du Yin et du Yang de la philosophie traditionnelle Chinoise. Derrière sa présentation du Yin et du Yang, j’ai eu l’impression de reconnaître la fameuse division scolaire entre sciences "molles" et "dures".

Je ne place pas ma conception du dessin dans le cadre des principes du Yin et du Yang. Ma lecture du manuscrit est plus "phénoménologique" (voir "la poétique de l’espace" de Gaston Bachelard) que "psychanalytique" (voir C. G. Jung « métamorphoses de l’âme et ses symboles »). Pour la réalisation des dessins, je me suis naïvement inspiré des aspects, de son activité créatrice, suivants : le mouvement, le changement, le "souffle", l’apparition de la "chose" (mise à jour d’un objet mathématique). De plus, j’aurais pu concevoir mes dessins à partir d’objets provenant de la géométrie, de la théorie des catégories, ... Mais, j’ai préféré les images du manuscrit qui font référence à des éléments naturels (ou du rapport de l’être humain avec la nature).

Si je connaissais A. Grothendieck, je lui aurais suggéré de faire du dessin, de la peinture, ... Je pense qu’il aurait trouvé dans ce mode d’expression toute la liberté qu’il recherche. En effet, il donne une importance centrale à l’image. Elle est la chose qui lui parle le plus. Pourquoi a-t’il alors fait le choix de l’écriture et pas celui de la peinture pour s’exprimer ? Peut-être que c’est une partie de son oeuvre qu’il a refusée de diffuser ? J’ai lu un texte, sur le site (*), qui indique que les métiers de menuisier et d’ébéniste l’ont attirés. De plus, il serait intéressant de voir la "tête" de ses brouillons qui doivent contenir des croquis (des "schémas") ... Je suis donc à la recherche d’une production dans le domaine des arts plastiques de A. Grothendieck : brouillons (même si ces productions ont été réalisées de manière inconsciente), photos (a-t’il pratiqué la photographie comme son père ?), ... S’il y a des personnes qui ont des informations sur ce sujet, merci de me contacter. Je veux vérifier une hypothèse !

Le site le plus complet que j’ai trouvé sur l’oeuvre de A. Grothendieck est : (*) http://www.grothendieck-circle.org/

Cordialement, K. Berkani

Voici les illustrations de "Récoltes et Semailles" (dessins stylo sur papier A4) référencés dans l’article précédent.