L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Téléthon et mouvement des chercheurs : La solidarité au rendez-vous

L’Ugict-Cgt Communique

Téléthon et mouvement des chercheurs : La solidarité au rendez-vous

Union générale des Ingénieurs, Cadres et Techniciens Cgt (Ugict-Cgt)

Par KISTER, le 8 décembre 2004

Comme chaque année, l’Association Française contre les Myopathies, en coopération avec Radio France, France 2 et d’autres partenaires, font appel à la générosité publique dans une action qui connaîtra son point d’orgue avec le Téléthon des 3 et 4 décembre. Les fonds collectés - près de 100 millions d’euros en 2003 - sont destinés au financement de recherches, notamment en génothérapie, et d’essais thérapeutiques. Un tel résultat exprime la force des sentiments qui animent une large partie de l’opinion française.

En cette année 2004, c’est la recherche scientifique dans son ensemble qui a reçu l’attention de l’opinion publique à la suite du cri d’alarme lancé en janvier par les directeurs de recherche, de leur démission en avril et des manifestations d’une ampleur inédite contre le programme gouvernemental de réduction du nombre d’emplois stables dans la recherche publique. Ces manifestations ont rassemblé l’ensemble de la communauté scientifique autour des jeunes chercheurs, docteurs et futurs docteurs, principales victimes des mesures du gouvernement. Elles ont abouti, fin octobre, à l’organisation des « Etats généraux de la recherche » et à la publication d’un rapport que le gouvernement doit maintenant prendre en compte sans équivoque pour élaborer une loi d’orientation et de programmation de la Recherche conforme aux attentes.

La rencontre de ces deux événements - Téléthon et rapport des Etats généraux - soulève la question d’une éthique de l’usage des fonds collectés. D’une part, différentes affaires ou rapports de la Cour des comptes ont alerté sur la nécessité d’une grande transparence dans l’utilisation des fonds pour éviter tout abus et faire en sorte qu’ils aillent à ce à quoi ils sont destinés. Une partie de ces fonds, d’autre part, permet d’employer des jeunes chercheurs. Cela se fait trop souvent hors de tout contrat de travail par le système dit « des libéralités », c’est-à-dire du versement unique d’une somme forfaitaire sans inscription à aucun système de protection sociale. L’UGICT-CGT invite les conseils d’administration des organismes collecteurs, AFM et autres, à tenir compte des leçons du mouvement des chercheurs et imposer désormais à toutes les équipes de recherche à qui elles accorderont des financements que toute personne travaillant dans l’équipe ait un contrat conforme à la législation.

Cette exigence immédiate est l’occasion d’affirmer que la générosité de l’opinion publique doit servir d’exemple à l’Etat et aux industries pharmaceutiques pour, contrairement aux pratiques des dernières années, éviter tout désengagement financier et investir davantage dans la Recherche dans le cadre d’une politique nationale et européenne cohérente.

Le soutien de l’opinion publique au mouvement des chercheurs, comme la générosité affirmée pour la recherche médicale, témoignent d’une même confiance dans la solidarité pour dégager des perspectives d’avenir. Montreuil, le 30 novembre 2004