L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (5)
Accueil / Les archives / Archives 2005 / Actualité du mouvement (2005) / Première réaction de SLR au texte provisoire de la LOP

Première réaction de SLR au texte provisoire de la LOP

le 19 janvier 2005

SLR a pris connaissance du document de travail préparatoire à la LOP (Loi d’Orientation et de Programmation), rendu public par le SNCS*. Si ce document fait largement appel à la terminologie des Etats Généraux de la Recherche, il n’en reprend ni l’esprit ni les propositions concrètes.

Dans son état actuel, le projet ajoute plusieurs éléments de complexification du système là où nous demandions des simplifications. Si l’engagement financier chiffré montre qu’une augmentation annuelle de 1 milliard d’euros par an durant 5 ans est possible (élément dont nous prenons acte), les répartitions des moyens concernant les budgets et les emplois démontrent hélas une intention de mobiliser la plus grande partie de l’effort vers une recherche publique directement liée au développement de l’innovation privée. Un pilotage accru de la recherche par le gouvernement et par les applications va totalement à l’encontre de nos demandes. Cette ignorance des mécanismes réels de la recherche (et de l’innovation), déterminait déjà les choix politiques qui ont déclenché le soulèvement des chercheurs il y a tout juste un an.  ;;

Une loi basée sur les mêmes erreurs serait rejetée par la communauté scientifique.

Remarque : ceci est une première réaction, globale. Des réunions sont prévues dans de nombreux cercles SLR dans les jours qui viennent. Elles permettront de faire une analyse plus complète de ce projet, et de décider de la réponse à y apporter.

* http://www.sncs.cnrs-bellevue.fr/IM...