L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (8)
Accueil / Actualités / "Sauvons la recherche" appelle à la manifestation nationale pour les services publics le 19 Novembre 2005.

"Sauvons la recherche" appelle à la manifestation nationale pour les services publics le 19 Novembre 2005.

le 21 octobre 2005

Lors des Etats Généraux de Grenoble il y a un an, la communauté scientifique s’est prononcée en faveur d’une évolution du système de recherche et d’enseignement supérieur permettant de garantir l’équilibre entre ses différentes missions. Ce projet visait à établir un véritable dialogue entre les chercheurs et les citoyens, notamment à travers la création d’un Haut Conseil de la Science où devait être représentée la société civile. A l’opposé de cette vision, l’avant projet de loi pour la recherche actuellement en discussion, et les nombreuses mesures déjà mises en place, instaurent un pilotage direct par le gouvernement dans une perspective unique de rentabilité économique (voir l’analyse détaillée de SLR à http://recherche-en-danger.apinc.org/).

La politique du gouvernement menace l’avenir de secteurs scientifiques entiers jugés non-rentables, tels que les sciences humaines et sociales, pourtant essentiels au développement culturel, intellectuel et démocratique de notre pays. Le gouvernement soumet la recherche publique à une dépendance accrue à l’égard des intérêts privés et favorise en premier lieu les recherches aux résultats prévisibles à court terme. Ces évolutions réduiront la capacité des citoyens à maîtriser des choix essentiels pour leur avenir dans de nombreux domaines comme l’énergie, l’environnement ou la santé publique. Sa politique tend en outre à creuser les disparités qui existent au sein du système d’enseignement supérieur, en contradiction avec le principe républicain d’accès égal à l’éducation pour l’ensemble des citoyens.

Le collectif "Sauvons la Recherche" dénonce la méthode consistant à assurer l’essentiel des nouveaux financements de la recherche publique sur les produits de privatisations. Le soutien à la recherche ne peut dépendre de l’abandon d’autres services publics. Alors que la recherche publique et l’enseignement supérieur souffrent d’un sous-financement chronique, des moyens publics considérables sont attribués directement aux entreprises privées sous couvert de soutien à la recherche et développement. Ces aides sont accordées sans contrôle ni contrepartie en terme de service de l’intérêt public.

Le projet de loi sur la recherche ne présente ni orientation ni programmation dignes de ce nom. Il menace les fondements même du service public de recherche et d’enseignement supérieur. "Sauvons la Recherche" réclame une vraie Loi d’Orientation et de Programmation de la Recherche et s’associe à l’appel pour la défense et le développement de l’ensemble des services publics.

Voir l’appel lancé par la FÉDÉRATION NATIONALE des COLLECTIFS de DÉFENSE et de DÉVELOPPEMENT des SERVICES PUBLICS sur

Manifestation le 19 novembre pour la défense et le développement des Services publics