L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (5)
Accueil / Actualités / Lettre à F. Goulard : allocations de recherche

Lettre à F. Goulard : allocations de recherche

Par Bertrand Monthubert, le 17 avril 2006

Monsieur le ministre,

Vous avez annoncé le 2 mars dernier à l’Assemblée Nationale : "Le premier janvier prochain, les allocations de recherche seront portées à un niveau légèrement supérieur à une fois et demie le SMIC - étant entendu que nous parlons du SMIC à 35 heures, et non à 39 heures [...] C’est un engagement formel que je prends devant vous." Cela signifie, en supposant (hypothèse peu probable mais minimale) une stagnation du SMIC cette année, que le montant de l’allocation de recherche devrait être fixé le premier Janvier 2007 au minimum à 1826€ brut. En tenant compte d’une augmentation du SMIC de l’ordre de celles qui ont eu lieu ces dernières années, ce montant devrait être de 1927€ brut.

Or les responsables d’écoles doctorales, que nous avions informé de cette excellente nouvelle, viennent de reçevoir une circulaire en date du 15 mars 2006 portant sur "l’attribution des allocations de recherche à la rentrée universitaire2006" (ref. : DR/A3/YF/N°06_78). Il y est fait mention d’une "nouvelle revalorisation de 8%...prévue au premier janvier 2007". Celle-ci signifierait que l’allocation ne serait plus portée qu’à 1523€ brut !

Face à l’émotion légitime que suscite ce décalage de plus de 300€ et afin que les étudiants puissent faire leur choix d’orientation en connaissance de cause, il serait utile qu’une nouvelle circulaire, diffusée rapidement, corrige cette erreur pour que soit respecté votre engagement formel pris devant la représentation nationale. Nous vous serions reconnaissant également de préciser que les doctorants de deuxième et troisième année sont concernés par cette mesure.

Nous vous remercions d’avance pour votre réponse à laquelle nous donnerons toute la publicité nécessaire.

Sauvons la Recherche, Confédération des Jeunes Chercheurs, UNEF, SNESUP-FSU, SNCS-FSU, SNTRS-CGT, SGEN-CFDT, SUD-EDUCATION, CGT-INRA, , SUP’RECHERCHE-UNSA, SGEN-CFDT INSERM, STREM-SGEN-CFDT, CFDT-CEA, SUD-ENERGIE, CFTC-INRFA, FERC Sup-CGT, SGEN-CFDT CNRS