L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / Actualités / Communiqué de presse SLR suite à l’Université d’Automne

Communiqué de presse SLR suite à l’Université d’Automne

le 2 octobre 2006

La deuxième université d’Automne de Sauvons la Recherche, qui s’est tenue ce week-end à Fleurance dans le Gers, a rassemblé plus de 500 personnes (parmi lesquelles, au-delà des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur, des citoyens intéressés par les questions de ce secteur). Elle avait un triple objectif .

Le premier était de rappeler la situation difficile dans laquelle se trouve la recherche, et plus fortement encore sa composante universitaire. La loi pour la recherche, votée cette année, ne règle aucun des problèmes qui avaient suscité le mouvement de 2004. Son manque d’ambition financière vient d’être confirmé par le budget 2007 qui est en retrait par rapport aux engagements, pourtant insuffisants, pris par le Président et le gouvernement il y a tout juste un an. Rien ne permet dans ces conditions d’espérer arrêter la baisse des vocations pour la carrière scientifique qui est une véritable catastrophe pour ce secteur. En outre, les décrets d’application récemment adoptés confirment nos craintes quant à la volonté de contrôle étroit par le ministère de l’ensemble du système de recherche publique.

Le second objectif de cette université consistait à approfondir notre réflexion sur les questions de l’enseignement supérieur et sur celle du pilotage et du financement de la recherche grâce à deux tables rondes qui ont réuni des économistes, historiens, professeurs de classes préparatoires, présidents d’université, responsables européens... Elles ont montré, par leur qualité, que SLR peut constituer un espace de débat utile en réunissant sur de telles questions les professionnels du secteur et les acteurs du monde intellectuel, social et politique, ainsi que les citoyens.

Le troisième objectif était de rencontrer et de débattre avec l’ensemble des candidats potentiels à l’élection présidentielle sur leur vision de l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur. Nous avons ainsi pu échanger pendant une heure avec Marie-George Buffet, Dominique Voynet, François Bayrou, Laurent Fabius et Olivier Besancenot. Nous avons également eu des interventions de France Gammerre et de Christiane Taubira. La richesse et la franchise de ces débats a montré qu’un tel exercice pouvait contribuer utilement au débat public. L’ensemble de ces débats seront prochainement disponibles sur le site de CanalU :

http://www.canalc2.tv/

Nous tenons à remercier ces personnalités d’avoir accepté de se plier à cet exercice de démocratie directe, difficile et exigeant, marquant ainsi leur intérêt pour la recherche et l’enseignement supérieur et leur engagement pour un dialogue avec la communauté scientifique. Cela permettra aux citoyens de connaître plus précisément les engagements de chacune d’elles, et ainsi d’éclairer leur choix.

Nous regrettons d’autant plus l’absence de Nicolas Sarkozy, qui a décliné l’invitation, et de Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn qui ont annulé à la dernière minute leur participation à cet événement.

SLR continuera à intervenir, au travers de débats et autres initiatives publiques, en faveur du développement de la recherche et de l’université dans les semaines et les mois à venir.