L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (6)
Accueil / Actualités / Matériel et propositions d’action / Diaporama du CA SLR : "une autre politique de la recherche est nécessaire et possible !"

Diaporama du CA SLR : "une autre politique de la recherche est nécessaire et possible !"

Par Capitaine Kieffer, le 18 novembre 2007

Mardi 20, 15 h Mauvaise nouvelle pour le moment. On n’y arrive toujours pas et avec les manifs d’aujourd’hui et le CA de demain, il se peut que rien ne soit fait avant jeudi ... sauf si des gens ayant des compétences en verrouillage de diaporamas et compabilités diverses Mac/PC/star office contactent Bérangère (slr.contact@gmail.com), ce qui pourait nous aider ....

Lundi 19, 20 h Bonsoir, Tout d’abord nos plus plates excuses pour ce retard énorme dans la disponibilité des diaporamas. Nous cherchons à protéger les diaporamas en écriture et pensions ce matin que ce serait simple, mais les problèmes de compabilité technique entre MacIntosh et PC, entre Powerpoint et Star Office ont été un enfer dont nous ne sommes pas sortis, tout ca au milieu de 1000 urgences ...

Après moult vérifications du travail fait, il s’avère que les diaporamas censés être protégés en modification ne le sont pas ....

Il est demandé aux personnes ayant téléchargé des versions modifiables pendant la période de 2 heures où elles étaient potentiellement accessibles de s’engager à ne porter AUCUNE modification à ces présentations.

La responsabilité du CA de Sauvons La Recherche ne serait engagée que concernant les versions OFFICIELLES de ce diaporama, c’est à dire des versions qui seront rendues disponibles après le 19 novembre à 23 heures.

Nous essayons de nous repencher sur le problème ce soir très tard.

Encore une fois très sincèrement désolés,

Bernard Jacq

Bertrand Monthubert