L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / revue de presse / Archives Revue de Presse / 2007 / Disparition des commissions de spécialistes

Disparition des commissions de spécialistes

le 12 janvier 2008

Dans le cadre de la LRU, la disparition des commissions de spécialistes est explicitement programmée. Les nouvelles procédures de recrutement des enseignants-chercheurs devront désormais s’effectuer par des Comités de Sélection nommés par le Conseil d’Administration et composées en théorie «  majoritairement » par des spécialistes du domaine. Ce cadre nous apparaît toutefois relativement imprécis et ne donne aucune garantie au sujet du rôle que la communauté des enseignants-chercheurs continuera à jouer dans ces « comités » censés nommer nos pairs. L’indépendance scientifique et la collégialité nous apparaissent en effet dangereusement menacées. Le droit de veto étant accordé au Président sur tout recrutement, la loi LRU semble en effet devoir renforcer l’arbitraire sans offrir aucune garantie d’« autonomie » ou de lisibilité supplémentaire concernant le processus de sélection des futurs enseignants-chercheurs. À ce titre, les projets d’application du nouveau cadre de recrutement des enseignants-chercheurs dans certaines universités proches, celle d’Angers par exemple, montrent bien que les dispositions arrêtées à propos des Comités de Sélection, de leur composition et de leur zone de compétences, restent à ce jour floues. Les différents membres de la 71ème section ci-après mentionnés, appartenant à l’actuelle Commission de spécialistes de la 70-71ème de l’Université de Nantes, tiennent à attirer l’attention sur une situation qui ne nous paraît pas acceptable. La proche tenue d’une commission dont la suppression est programmée dans les mois à venir, sans aucune certitude sur la nature des procédures qui seront mises en œuvre, nous apparaît, en effet, comme un non-sens. Nous attendons donc de connaître les nouvelles règles du jeu afin de pouvoir mettre de nouveau nos compétences au service de l’établissement dans une opération qui nous paraît aussi essentielle que le recrutement.

Patrice Allain (MCF 71 ème section, Université de Nantes, membre de la Commission de spécialistes 70-71ème, Université de Nantes,) Franck Cormerais (MCF 71 ème section,Université de Nantes, membre de la Commission de spécialistes 70-71ème, Université de Nantes,) Olivier Ertzscheid (MCF 71 ème section,Université de Nantes, vice-président de la Commission de spécialistes 70-71ème, Université de Nantes,) Jacques Guyot (Professeur des Universités 71 ème section, Université de Paris VIII,membre de la Commission de spécialistes 70-71ème, Université de Nantes) Philippe Le Guern (MCF 71 ème section, Université d’Angers, de membre de la Commission de spécialistes 70-71ème, Université de Nantes)