L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / Tribunes et Contributions / Texte de synthèse d’une délégation de directeurs d’unités (avril 2008)

Texte de synthèse d’une délégation de directeurs d’unités (avril 2008)

le 9 mai 2008

Depuis la crise de la recherche de l’année 2004, le paysage de la recherche a subi d’importants changements. Une nouvelle réforme (loi LRU) a vu le jour il y aura bientôt un an (loi du 10 août 2007). Les grandes lignes d’une politique de recherche pour la nation ont alors été définies dans le discours du président de la République du 28 janvier et reprises ultérieurement, notamment par la lettre de mission adressée à la présidente du CNRS le 27 février dernier. Ces grandes lignes ont suscité débats, interrogations et inquiétudes dans la communauté scientifique comme l’a rappelé la réunion du 4 mars des directeurs d’unités et d’instances scientifiques. Les directeurs d’unités de recherche, en tant qu’acteurs de la recherche sur le terrain, sont au confluent des organismes et des établissements d’enseignement supérieur. à partir de leur expérience pratique des premiers effets du nouveau dispositif de recherche dans le pays, ils souhaitent adopter une démarche pragmatique qui, sans rejeter les dispositions annoncées par les pouvoirs publics, les inscrit dans une évolution des laboratoires qui s’appuie résolument sur les atouts de la recherche française. Ce texte ne prétend certainement pas aborder la problématique en toute exhaustivité, mais veut donner une vision cohérente, du point de vue du laboratoire, de la recherche et de ses liens étroits avec l’enseignement supérieur. Ainsi, les aspects concernant le laboratoire par exemple ont été développés en détail tandis que des points cruciaux, comme le rôle des PRES par exemple, n’ont été qu’esquissés. La place du CNRS dans la réforme, notamment vu le caractère public de la lettre de mission du 27 février, explique l’attention particulière que lui porte ce texte.

Pour la suite... lire le pdf ..