L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (3)
Accueil / Comités loc. et transv. / Provence, Alpes, Côte d’Azur (PACA) / Aix - Avignon - Cadarache - Marseille / Compte-rendu de la réunion constitutive du Comité Local « Marseille » du Collectif « Sauvons la Recherche »

Compte-rendu de la réunion constitutive du Comité Local « Marseille » du Collectif « Sauvons la Recherche »

Par François Coulier, le 26 janvier 2004

Compte-rendu de la réunion constitutive du Comité Local « Marseille » du Collectif « Sauvons la Recherche »

INMED, Campus de Luminy, Vendredi 23 Janvier 2004


Suite à l’énorme succès de la pétition « Sauvons la Recherche » (SLR) et de la mise en place d’un Collectif National destiné à coordonner l’élan général, la constitution de comités locaux à été fortement souhaitée (cf Communiqué de presse du 22 Janvier 2004).

Une première réunion a eu lieu à l’INMED à l’initiative des représentants du Collectif National, Yesekiel Ben-Ari (INMED, Luminy), Geneviève Rougon (IBDM, Luminy) et Éric Vivier (CIML, Luminy). Une centaine de personnes a assisté à cette réunion dont les points marquants sont les suivants :

1. Accord des participants sur la mise en place d’un Comité Local dont le but sera d’entretenir et de développer dans notre région l’implication des chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants DE TOUTES LES DISCIPLINES, ainsi que les non-scientifiques, dans SLR afin d’obtenir du gouvernement :
- Le versement des sommes dues aux EPST au titre du budget 2002
- Une augmentation significative du nombre des postes de chercheurs statutaires et d’enseignants-chercheurs
- La mise en chantier d’Assises Nationales sur la Recherche.

2. Contacter toutes les composantes du tissu scientifique de Marseille, du Département et de la Région. François Coulier, Rodolphe Guinamard et Éric Vivier s’occupent de la génération de ces listes e-mails. Des contacts ont été pris dès la fin de la réunion avec Alain Trautmann pour la possibilité d’avoir une rubrique locale sur le site SLR (cf http://recherche-en-danger.apinc.org/rubrique.php3?id_rubrique=15). Par ailleurs, des contacts sont pris avec les correspondants Niçois pour savoir s’ils veulent se rallier à notre initiative, afin de ne faire qu’un seul pôle PACA. Nous devrons également contacter Aix, Avignon et Cadarache.

3. Mener une réflexion rapide sur le montage d’actions médiatiques claires et déterminantes afin de mobiliser tous nos concitoyens (le 2e site qui leur est dédié est http://recherche-en-danger.apinc.org/non-chercheurs.php3). Des propositions sont évoquées :
- débat à la Criée avec des représentants politiques
- manifestation sur le Vieux-Port ou Notre-Dame de la Garde (style : « L’enterrement de la Recherche Française » qui a débuté ce mouvement l’an dernier).
- Conférences de presse (Coordonateurs : Y. Ben-Ari, JM Claverie, G. Rougon, É. Vivier)

Il est reconnu que SLR doit rester central dans le débat, qu’il faut profiter de la période éléctorale pour que des RdV nous soient donnés et que notre seule attente de ces rencontres sera la couverture médiatique qui en sera faite. L’idée est que ce « battage » dure jusqu’à la fin Février, date à laquelle les directeurs/directrices d’unités et d’équipes démissionneront tous ensemble à la Sorbonne, si le gouvernement n’a pas cédé.

4. Mener de front d’autres actions :
- d’information sur la Recherche et les Dangers qu’elle subit auprès du public (Journées portes ouvertes dans les labos, participations aux journées d’info lycéennes sur le campus ou dans les établissements du secondaire)
- d’interpellation des politiques (lettres aux députés, …)
- mener des actions d’informations auprès des étudiants (Coordonateurs : C. Marcelle, É. Vivier)
- faire signer la pétition

5. Mettre en place les thèmes qui devront être traité pendant les Assises (Coordonateurs : G. Rougon et C. Mawas)

6. Finalement, il est reconnu localement comme au niveau national, que « la diversité des sensibilités présentes dans le Collectif, et son souci de souligner que son appel s’adresse à l’ensemble de la nation, ne lui permettent pas de s’exprimer dans les mêmes termes qu’un syndicat. Néanmoins, constatant que les mots d’ordre de l’Intersyndicale pour le 29 janvier présentent une très grande convergence avec les demandes du texte "Sauvons la Recherche", le Collectif souhaite que cette manifestation soit un grand succès.

Il est ainsi demandé à tous d’envoyer dans un premier temps un mail à F. Coulier afin de préciser leurs intentions de participation à ces différentes actions. Une réunion du collectif national aura lieu Mercredi 28 Janvier à Paris à 10h. Nous vous tiendrons informés au plus tôt de cette réunion, des résultats de nos « appels à mail » et la date de notre prochaine réunion. Compte tenu de la réunion des Directeurs d’Unités Inserm prévu les 2 et 3 février, la réunion du collectif local ne pourra pas avoir lieu avant le mercredi 4 février.

Faites SVP, circuler ces informations le plus largement possible. Le moment est historique. Nous avons une chance réelle de participer activement au futur de la recherche et à l’avenir de notre pays.

Eric Vivier