L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Groupes de travail / Europe / Compte rendu Réunion SLR-Europe du Mercredi 20 février 2008.

Compte rendu Réunion SLR-Europe du Mercredi 20 février 2008.

Sorbonne, EPHE.

le 20 octobre 2008

Réunion tenue dans l’urgence, pour profiter du passage à Paris, en période de vacances scolaires, de certains de nos correspondants actifs mais lointains (par ex. Irène Brescault, de Cannes) : 14 participants de Paris et régions, présents ou joints par téléphone.

1. Point sur la modification des statuts de SLR (voir cr de l’AG tenue à l’ENS le 2 février 2008) et son implication pour le Comité Europe.

Les participants considèrent à l’unanimité cette modification comme positive : elle permettra de clarifier les relations à la fois internes et externes à SLR, et d’établir des partenariats officiels pour chaque opération engagée.

2. Bilan de l’année 2007

3 projets avaient été lancés au début de 2007
- Le projet « Recrutement et carrières Enseignement Supérieur et Recherche – comparaison avec les autres systèmes européens », coordonné par Martin Andler : retardé par les conséquences de la LRU, il devrait être poursuivi.
- Le projet « Etats Généraux européens de la Recherche », évoqué en juin dernier comme complément souhaitable aux Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (interrompues en septembre suite à l’adoption de la LRU) reste d’actualité, mais devra être finalisé en fonction de l’évolution de la situation française (organisation d’Etats Généraux EGESeR par SLR et SLU ?).
- Seul le projet « Plafond de Verre » (PdV) a progressé, non sans quelques difficultés. La Table ronde organisée le 8 octobre 2007 à l’Hôtel de Ville de Paris (Journée SLR coordonnée par Rémy Mosseri) devant un public nouveau a permis de resserrer les liens avec des Associations françaises (Femmes et sciences, Femmes et mathématiques, Sciences citoyennes…) et européennes (TUTKAS en Finlande, European Platform of Women Scientists (EPWS)…). On regrette cependant que, 5 mois après cette rencontre, le site de SLR ne garde aucune trace des exposés présentés ce jour-là. Les organisatrices de la table ronde se rapprocheront du Président de SLR pour demander d’ici au 1er avril une réponse définitive quant à l’affichage des contributions. Si l’exploitation du document vidéo se confirme techniquement impossible, comme il ressort des échanges successifs avec les personnes concernées (B. Monthubert, R. Mosseri, B. Dupont puis E. Saint-James), on récupérera les textes de l’ensemble des intervenantes pour mise en ligne.

3. Opérations à court terme

- Colloque international « Femmes et sciences en Europe : Plafond de verre ? ». Un comité scientifique et un comité d’organisation sont en voie de constitution (NB. Comprenant aussi des non-humanistes et des collègues masculins !). En accord avec plusieurs associations partenaires, la date de la 2e semaine d’octobre 2008 a été retenue (sous la présidence française de l’UE donc), sous réserve de l’obtention de subventions, actuellement suspendues à divers aléas (campagnes électorales, restructurations au CNRS et à l’Université…). On s’oriente vers la tenue a minima d’un Atelier international qui permettra de retravailler et préciser certains des thèmes déjà proposés : Discriminations (emploi, nationalité, genre/sexe, ethnie), sous un éclairage pluridisciplinaire ; logiques et relations de pouvoir, attractivité non sexuée des sciences… Nicole Kerschen insiste sur la mise à contribution des textes juridiques de l’UE pour éviter le piège d’une problématique exclusivement franco-française, Irène Brescault sur l’importance d’une réflexion philosophique autour des différentes logiques mises en jeu, qui ne se cantonne pas à des a priori idéologiques. Pour MMJFV les études de cas devront être renforcées (ex. enquêtes dans les Labos SDV et SHS du CNRS, où le Plafond de verre est le plus évident), et des témoignages recueillis sous forme d’entretiens (ex. l’actuelle tendance à contrer les avancées de la parité par une discrimination fondée sur l’âge) pour concrétiser la notion de « PdV ». Cet atelier permettra de préparer un Colloque international plus ambitieux à organiser en 2009, une fois clarifiée la situation française (rapprochement des organismes et des Universités ? organisation d’EGESeR ?).
- Participation au Colloque annuel de l’EPWS ("Women Shaping Science", Vilnius, 5-7 juin 2008) : le Comité SLR-Europe accepte l’invitation d’adhésion à la Plateforme (qui, réunissant Sciences molles et dures, est aussi importante que certaines des Associations auprès desquelles SLR est représentée par ailleurs – Initiative for Science in Europe (ISE) etc.), et va envoyer une proposition de communication/poster.

4. Conclusion

- Un secrétariat va être mis en place pour le Projet PdV – et permettra aussi d’établir, après la disparition de la liste initiale de diffusion Europe en 2007 (changement de serveur) une liste nominale des membres et correspondants du Comité SLR-Europe, dispersés sur tout le territoire français. Plusieurs se sont manifestés spontanément, d’autres seront sollicités.
- Les autres projets du Comité SLR-Europe seront relancés, notamment par une reprise de contact avec les Associations de Jeunes Chercheurs, françaises et européennes.

Cr établi par M.M.Jocelyne Fernandez-Vest (MMJFV), en concertation avec Nicole Kerschen