L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Actualités / "Chaires" CNRS : on se croirait en avril !

"Chaires" CNRS : on se croirait en avril !

le 10 novembre 2008

Dans le message électronique véridique et édifiant ci-dessous, on voit le visage caché des chaires CNRS. Ce gag excellent montre mieux que n’importe quoi en quoi consistent les chaires d’excellence : le CNRS attribue les chaires dans des disciplines où il n’y a pas de poste vacant ! On voit en direct les critères d’"excellence" sur lesquels ces chaires sont choisies. Les détails identifiant ont été changés pour ne pas nuire aux collègues, ce mail n’était probablement pas fait pour une diffusion générale.

De : ZZZ Date : 10 novembre 2008 19:18:20 HNEC À : XXX Objet : On reparle des chaires

Chers destinataires,

La question des chaires revient à l’ordre du jour, car DDD se trouve face à un problème épineux.

En effet, deux départements scientifiques du CNRS ont attribués des chaires à l’Université, dans des spécialités où il n’y a pas de postes vacants !

Il doit donc trouver des postes ailleurs. Nous sommes la seule discipline à avoir 3 postes vacants.

Il me re-propose donc avec insistance de demander une chaire sur l’un des postes. Sinon nous perdons l’un des postes, qui sera affecté à l’une des chaires.

Il faut choisir avec la plus grande rapidité de quel poste il s’agit. Plusieurs personnes m’ont dit qu’il y avait des candidats précis suceptibles d’être pris au CNRS susceptibles d’être intéressés par le poste GLURP. Je le lui ai signalé, et je vous propose cette solution.

Rien ne dit par ailleurs que le CNRS acceptera. Comme vous le savez, il a affecté les chaires. Rien ne dit non plus que ces chaires existeront, vu la contestation à ce sujet. Ce choix risque donc de demeurer virtuel.

Nous pourrons en parler mercredi ou jeudi.

Amitiés,

ZZZ