L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Actualités / POURSUIVRE L’ACTION DU 27 Novembre devant le siège de l’INSERM le 4 Décembre 2008 à 13 H

Intersyndicale INSERM : SNTRS CGT – Sgen CFDT Recherche EPST – SNCS FSU – SNIRS CGC – CFTC

POURSUIVRE L’ACTION DU 27 Novembre devant le siège de l’INSERM le 4 Décembre 2008 à 13 H

le 1er décembre 2008

Chute du recrutement des personnels ITA et chercheurs Menaces sur les organismes de recherche Inserm, CNRS, INRA, …

Les organisations syndicales vous appellent à

POURSUIVRE L’ACTION DU 27 Novembre devant le siège de l’INSERM le 4 Décembre 2008 à 13 H

lors de la réunion du Conseil d’Administration de l’Inserm

Atteinte à l’emploi des personnels de la recherche :

Comme ailleurs, à l’Inserm les chiffres parlent d’eux-mêmes :

en 2008 : 75 recrutements de chargés de recherche

en 2009 : 61 recrutements de chargés de recherche : la création de 21 chaires juniors (postes de maître de conférence des universités financés au 2/3 par l’Inserm) fait disparaître 14 postes de chargés de recherche.

1/6 des ITA partant en retraite ne sera pas remplacé, soit 26 postes ITA supprimés en 2009

C’est une diminution programmée des effectifs des personnels titulaires de l’Inserm, avec une montée ininterrompue de l’emploi précaire : il y a plus de 1700 personnels non titulaires à l’Inserm !

Menaces sur l’organisme :

L’évaluation par l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) de l’Inserm, et plus largement des Sciences De la Vie, répète crûment ce que le Président de la République veut imposer : transformer les organismes de recherche en simples agences de financement de projets (sans laboratoire et sans personnel).

Nous demandons :

- l’arrêt du démantèlement du système français de recherche, un moratoire sur toutes les réformes autoritaires en cours (organismes, statuts, modulation, "mastérisation", etc.), l’abandon du décret sur le statut des enseignants-chercheurs et du projet de contrat doctoral avec salaire « à la carte ». Le ministère doit prendre l’avis de toutes les instances et ouvrir de vraies négociations avec toutes les organisations représentatives.

- une réelle augmentation du budget avec un plan pluriannuel de créations d’emplois titulaires, le rétablissement des emplois titulaires et allocations supprimés en 2009, pour répondre aux besoins de recherche et de formation des étudiants.

Un préavis de grève est déposé

SNTRS CGT – Sgen CFDT Recherche EPST – SNCS FSU – SNIRS CGC – CFTC

Ci-joint le préavis de grève déposé par la FERC CGT au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour la journée du 4 décembre 2008