L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Ile de France / IDF Sud / Motions du CA de Paris-Sud XI : Plan Campus Saclay & Budget 2009

Motions du CA de Paris-Sud XI : Plan Campus Saclay & Budget 2009

Par Julien Brossard, le 16 décembre 2008

Le lundi 15 décembre 2008, le Conseil d’Adminsitration de l’université Paris-Sud XI a voté 2 motions. La première concerne l’élaboration du plan campus de Saclay. La seconde concerne le budget 2009.

Sources officielles : motion budget, motion plan campus.


Motion sur l’élaboration du Plan « Campus » / Opération d’Intérêt National du plateau de Saclay

Compte tenu des annonces de déménagement éventuel d’une grande partie de l’Université sur le plateau de Saclay, le Conseil d’Administration de l’Université Paris-Sud 11 mandate le Président élu pour exiger un calendrier de définition qui garantisse une réelle cohérence entre un projet scientifique, un projet pédagogique et les partenariats envisagés (écoles d’ingénieurs, CEA, entreprises…). Ce calendrier doit donner toute sa place à la concertation indispensable avec les personnels concernés.

Il est également essentiel que l’opération « Campus de Saclay » garantisse le développement des activités de formation et de recherche de l’Université dans de bonnes conditions à toutes les étapes du processus. C’est la condition sine qua non du maintien de l’attractivité de notre établissement non seulement pour les étudiants mais également pour les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les BIATOSS, les doctorants, les post-doctorants et les visiteurs étrangers de haut niveau.

Le Conseil d’Administration de l’Université Paris-Sud 11 souligne qu’une opération de cette ampleur s’inscrit nécessairement dans la durée, ne serait-ce qu’en raison des budgets très importants qui devraient lui être consacrés si elle se concrétise. Une très grande partie des activités de recherche et de formation de l’Université continueront dans toutes les hypothèses à s’effectuer dans le cadre des infrastructures existantes à l’horizon 2015. Un effort important de rénovation est donc indispensable à très court terme compte tenu de la multiplication des alertes sur la conformité des bâtiments.

Votée à l’unanimité.

*****************************************************************************************************************************************

Motion relative au budget 2009

Le Conseil d’Administration de l’Université Paris Sud-11, réuni en formation plénière le 15 décembre 2008, considère que les mesures annoncées à l’occasion du budget du MESR mettent en cause la politique de l’Université, ratifiée lors du vote du projet d’établissement le 13 octobre 2008. Le projet de budget 2009 du ministère apporte un brutal démenti à l’affichage d’une priorité nationale pour l’enseignement supérieur et la recherche.

Paris Sud 11 se voit supprimer, sans concertation, 11 emplois en 2009, dont 8 enseignants-chercheurs, et devrait encore s’en voir retirer 8 en 2010 et 8 en 2011. Ce n’est pas ainsi que l’Université pourra faire face à ses engagements tant en matière d’offre de formation - notamment pour la mise en œuvre du Plan Licence et la formation des enseignants au niveau Master - qu’en matière de recherche, et maintenir la qualité de la formation comme l’excellence de la recherche, notoirement reconnues. Le CA déplore que le MESR prenne l’option du redéploiement de postes d’enseignants-chercheurs pour remédier au sous-encadrement d’autres établissements. Ce n’est pas en déshabillant Pierre pour habiller Paul que l’on permettra aux universités françaises de mieux remplir leurs missions de service public.

Quant à la dotation globale de l’État à Paris-Sud 11, elle ne devrait augmenter que de 2,4% par rapport à 2008, c’est-à-dire en deçà du taux d’inflation annuel. La situation est encore aggravée par la lettre du Ministère qui mentionne que la dotation globale est appelée à stagner les années suivantes, alors que le processus de définition de la dotation dans le cadre du contrat quadriennal des universités de la vague D (dont fait partie Paris Sud 11) est à peine engagé ! Qui plus est, la globalisation des crédits (DGF calculée selon de nouveaux critères non explicités, contrat, « plan licence », primes, …) rend difficiles les analyses et les comparaisons.

Afin que Paris Sud-11 et les autres établissements reçoivent les moyens nécessaires à leur politique et aux besoins de société auxquels ils sont censés répondre, le Conseil d’Administration de Paris Sud-11 exige le vote par le Parlement d’un tout autre budget de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche incluant - au lieu des suppressions d’emplois et d’un financement privilégié de la recherche via le crédit impôt-recherche ou l’ANR - des créations d’emplois ainsi qu’une réévaluation des crédits affectés aux universités et aux organismes.

Le CA propose l’organisation d’une journée d’information sur les moyens nécessaires – dans un cadre pluriannuel - à l’université pour assurer ses missions.

Unanimité moins une abstention