L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Amiens / Réunion lundi 2 février

Réunion lundi 2 février

le 29 janvier 2004

Signataires de la pétition du collectif national "Sauvons la recherche", Pascale LABORIER (pascale.laborier@u-picardie.fr), Directrice de l’UMR 6054 CNRS, par ailleurs membre de la section 40 du comité national du CNRS, Jacques ROCHETTE (jacques.rochette@u-picardie.fr), Directeur de l’UPRES 2629 ont été désignés pour être les correspondants régionaux de ce collectif.

Un texte d’information sur ce collectif est paru dans le Telex de l’UPJV le lundi 26 Janvier (http://www.u-picardie.fr/telex/tele... ? numChoisit=2959) avec le soutien des deux responsables des Ecoles Doctorales, Sandra LAUGIER (sandra.laugier@noos.fr) et Jean-Noël BARBOTIN (jean-noel.barbotin@u-picardie.fr).

Ce mouvement ne sera efficace que s’il s’organise a minima et assure le relais entre le collectif national et les régions. C’est pourquoi nous proposons d’organiser une assemblée générale ouverte à l’ensemble des chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et personnel ITA de la recherche de la région.

Cette assemblée générale aura pour but :

- de débattre des revendications mises en avant par le collectif
- d’informer les collègues de l’état des négociations en cours avec le gouvernement
- de montrer à la population régionale et à ses représentants la détermination et la mobilisation du monde de la recherche (la presse en sera informée)
- de dégager d’éventuelles revendications propres à la région
- de désigner un bureau représentatif des différents secteurs disciplinaires (correspondant grosso modo aux départements du CNRS + INSERM et autres grands organismes de recherche) qui pourrait efficacement intervenir auprès des élus régionaux (le contexte des élections à venir est à cet égard on ne peut plus favorable).

Il est important d’offrir un front rassemblé de toutes les disciplines qui concourent également à la production des connaissances scientifiques. Les animateurs nationaux sont d’ailleurs très soucieux de la nécessité d’élargir le mouvement en ce sens.

En tant qu’universitaires, nous sommes également sensibles à la nécessité de ne pas séparer la question du statut et du recrutement des chercheurs de celle des universitaires, ni de séparer les questions de financement de la recherche de celles des moyens accordés à la formation universitaire. A bien des égards le malaise actuel trouve aussi son origine dans la structure de nos universités comme un rapport récent du Centre d’analyse économique (voir Le Monde du 21.01.2004) le confirme.

Pour mieux faire écho à cette réunion, nous vous proposons de nous réunir le même jour que le collectif de la région Nord-Pas de Calais, soit : lundi 2 février à partir de 14 heures au Campus, Amphithéâtre 600, à l’Université de Picardie Jules Verne.

Pour le collectif régional « Sauvons la recherche » :

Jean-Noël Barbotin, Pascale Laborier, Josette Lefèvre, Sandra Laugier, Jacques Rochette