L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Actualités / Action !

Action !

le 1er février 2009

Le Président de la République n’a pas manqué son effet. Le discours du 22 janvier, dans lequel il insultait la communauté scientifique, a provoqué une forte colère. On a vu le prix Nobel Albert Fert et trois de ses collègues dénoncer la politique scientifique du gouvernement (voir blog de Sylvestre Huet). On a vu dans la rue le 29 janvier de très nombreux collègues qui sortaient rarement de leurs laboratoires. Cette énergie va trouver à s’exprimer. Le 30 janvier, une AG réunie au Cordeliers a abouti à un certain nombre de propositions, dont les principales sont rappelées ici.

- Le 2 février de nombreuses universités vont se mettre en grève. Nous appelons non seulement les enseignants-chercheurs, mais aussi les IATOS, ITA, chercheurs d’organismes et les précaires à se joindre à cette action, à la soutenir dans l’université dont ils sont proches, et à permette l’extension de cette action aux problèmes de la précarisation et à celui du démantèlement du CNRS. Une réunion de la coordination aura lieu lundi 2 février à 14h à la Sorbonne (amphi Descartes). Elle est ouverte à tous. Allons-y !

- Le 3 février à 12h, rassemblement au ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur pour un "lancer de pompes". On a vu récemment que le lancer de godasse constituait une méthode pacifique, mais spectaculaire et explicite, de manifester son profond désaccord avec une politique. Nous allons nous en saisir…


Lancée de chaussures sur le ministère de la recherche
envoyé par Mediapart

(Avec l’autorisation de Jade Lindgaard, que nous remercions pour cette video)

- Puisque l’on est au chapitre expédition, nous appelons tous nos collègues scientifiques à faire plusieurs courriers au Président de la République, qui semble convaincu que la majorité des scientifiques français sont mauvais et improductifs. Pour améliorer sa connaissance du sujet, nous allons tous lui expédier en plusieurs fois nos dernières publications. Rappelons que les courriers adressés au Président, Palais de l’Elysée, 55, rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris sont dispensés d’affranchissement.

- Enfin, nous engageons nos collègues dans les labos à faire voter en AG le fait que le laboratoire se déclare "Laboratoire en lutte", en votant une motion inspirée de ce qui suit (et qui peut bien entendu être adaptée localement).

Institut C… en lutte

Le gouvernement a commencé depuis quelques mois à bouleverser en profondeur notre système de recherche et d’enseignement supérieur. Dans son discours du 22 janvier, N. Sarkozy a annoncé son intention d’accélérer encore les choses et de passer en force si nécessaire, car il veut "en finir avec une organisation désastreuse". Il en a profité pour dénoncer la faible productivité des personnels qui travaillent dans ce secteur. Nous nous élevons contre cette stigmatisation de personnels qui, dans leur grande majorité, font tout ce qu’ils peuvent pour contribuer à une production scientifique de qualité, ce qui est reconnu au niveau international. Etant en désaccord profond avec ce diagnostic, nous n’acceptons pas la casse programmée. Nous refuserons donc désormais, chacun à la mesure de ses moyens et de ses responsabilités, d’accepter de contribuer à la destruction de l’actuel système de recherche de notre pays, en particulier au démantèlement des organismes de recherche, et à la diminution des postes statutaires. Nous nous opposerons à ces mesures destructrices. Pour ces raisons, nous déclarons aujourd’hui que l’Institut C… est en lutte.

D’autres propositions suivront, et peuvent être proposées par tous.

Retrouvez toutes les informations sur la mobilisation en France sur ACTIONS en février