L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Ile de France / IDF Sud / Motion du CA de l’université Paris-Sud XI (Lundi 2 février 2009)

Motion du CA de l’université Paris-Sud XI (Lundi 2 février 2009)

Par Julien Brossard, le 10 février 2009

Motion votée par le CA de l’université Paris-Sud XI le lundi 2 février 2009

« Sensible aux nombreuses voix s’élevant au sein de l’Université Paris-Sud 11 et au sein d’autres universités ou EPST, contre la volonté du gouvernement d’imposer à marche forcée une réorganisation inadaptée de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et constatant par ailleurs au sein de notre université les premiers dégâts concrets d’une telle politique en termes de suppressions d’emplois et de moyens, le Conseil d’administration de l’Université Paris-Sud 11 s’associe aux personnels réclamant :

  • le retrait du projet de décret sur le statut des Enseignants-Chercheurs,
  • le retrait du projet de nouveau contrat doctoral,
  • la remise en cause du principe des primes au mérite et de la mobilité non choisie
  • le rétablissement des postes supprimés.

Le Conseil d’Administration s’inquiète également des menaces régnant autour des organismes (transformation du CNRS en Agence de moyens sans chercheurs, rôle de l’INSERM dans la structuration des Sciences du Vivant, place de l’INRIA dans la recherche française et par rapport à Paris-Sud…), suite aux toutes dernières annonces médiatiques du Président de la République qui font peser de lourdes menaces sur une grande part des laboratoires de l’Université Paris-Sud 11 et sur leurs personnels.

En outre, les moyens – budget et emplois - alloués à notre université en 2009, ainsi que leur diminution programmée en 2010 et 2011, ne permettent pas le développement des activités de formation et de recherche dans de bonnes conditions. Ils sont également en contradiction flagrante avec les ambitions affichées par le gouvernement pour l’opération campus.

En conclusion, le Conseil d’administration de l’Université Paris-Sud 11 demande au Président de la République, à son gouvernement et à leur Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche d’entendre la communauté universitaire et d’écouter tous ses acteurs.