L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Actualités / Réunion de la COORDINATION NATIONALE du 11 février

Réunion de la COORDINATION NATIONALE du 11 février

Par Bérangère Dupont, le 10 février 2009

Motions votées par la Coordination Nationale des Universités réunie à Paris 8, le 11 février 2009

Article du site université en lutte où vous trouverez toutes les informations complémentaires

Après avoir pesé, soupesé et surpesé l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour la prochaine coordination nationale des universités, paramètres techniques ( amphi à disposition, intendance matérielle, etc) et les paramètres plus “politico-techniques” ( faisabilité de la maîtrise horaire d’une coordination avec manifestation dans la foulée mais en même temps présence plus facile le jour même) et d’autres plus directement “politiques” ( opportunité d’une initiative le jour fixée par la ministre par exemple ) sans compter tous les autres, les discussions menées entre ceux chargés de la préparation de la nouvelle coordination regroupant des universitaires de Paris 3, paris 4, paris 10, paris 8 ( que les non-cités acceptent d’emblée les excuses ), ont abouti à la proposition suivante :

La prochaine coordination nationale se tiendra LE MERCREDI 11 FEVRIER UNIVERSITE DE PARIS 8 (métro St Denis Université - ligne 13 ) AMPHI D (Bt D) à partir de 11 heures

L’ordre du jour

11 h.15 - 12 heures : après une rapide présentation des conditions de tenue de la coordination faite par l’équipe d’accueil de P8, nous proposons d’aborder un premier échange de 45 mn environ sur l*e bilan depuis la dernière coordination du point de vue de la mobilisation et des réponses ou absence de réponse aux demandes portées par la coordination par le ministère*. Pourraient s’y insérer des interventions des associations ou syndicats nationaux présents dans la mobilisation.Un bilan n’est jamais exhaustif et complet, et nous préférons laisser plus de temps pour la deuxième séquence :

12 h - 15 h. ( comprenant une pause de 45 mn) : *doit-on faire évoluer les mandatements retenus par la précédente coordination nationale (les trois motions) et, si oui, comment en tenant compte de la nécessaire unité du mouvement entre ses différentes composantes et de la position affichée par le ministère ? *Il est proposé de découper la discussion en deux, avec une pause de 45 mn aux environ de 13 heures, afin de permettre la possibilité que puissent être formulées des propositions à l’issue de la pause et avant que ne reprennent les débats qui pourront alors intégrer les propositions.

15 h. - 15 h.30 adoption, si nécessaire, de motions de la coordination

15 h.30 - 16 h.30 : organisation de la prochaine coordination nationale et de la continuité entre les deux : comment faire ? l’expérience montre qu’un minimum de coordination, même pour une coordination, est nécessaire entre deux. Peut-on la formaliser et si oui comment ? Dans ce cadre, si des universités sont candidates pour accueillir la prochaine coordination, elles peuvent se faire connaitre dès maintenant.

17 heures, possibilité d’un point presse dont les modalités tiendront compte des dispositions adoptées les minutes précédentes.

Encore une fois, toute suggestion, aimable, est la bienvenue. Et toutes nos excuses pour nos erreurs et oublis éventuels.

Bon courage à tous. François Castaing, pour P8