L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (6)
Accueil / Actualités / Projet Européen : Nous ne voulons pas d’un « marché de la connaissance » en Europe ! le 30 mai !

Projet Européen : Nous ne voulons pas d’un « marché de la connaissance » en Europe ! le 30 mai !

le 16 février 2009

Consultez un article de libération du 1er juin : Universitaires de toute l’Europe, unissez-vous !

JOURNEE EUROPE : Pour une autre Europe du Savoir

Samedi 30 Mai au 104, 104 rue d’Aubervilliers, Paris 19ème. (http://www.104.fr/#fr/)

ENTREE LIBRE

JPEG - 463.4 ko
AFFICHE
PDF - 202.7 ko
programme

Les réformes engagées en France concernant l’enseignement supérieur et la recherche sont la déclinaison nationale d’un projet européen (Lisbonne 2000) déjà fortement engagé dans la plupart des autres pays européens.

SLR à l’intérieur du collectif "Printemps 2010" , ensemble d’organisations résolues à contester et combattre la mainmise du marché sur l’enseignement supérieur et la recherche vous invite à participer à la journée "pour une autre Europe du Savoir".

Au cours de cette journée, des collègues européens viendront présenter la situation dans leur propre pays et montreront quels sont les dangers au quotidien de ce processus. Nous débattrons ensuite de l’organisation d’un contre-sommet qui aura lieu pendant le sommet des chefs d’Etat mi-mars 2010. Pendant qu’ils discuteront d’un "Lisbonne 2", il nous faudra pouvoir proposer un autre avenir pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche en Europe.

-* 9h15 : Accueil M. Saint Jean, Physicien, CNRS, Collectif Printemps 2010

  • 9h20 : Une brève histoire de l’Europe universitaire, M. Blay, Historien des sciences, ENS-CNRS
  • 9h40 : Le "Nouvel ordre européen" dans l’enseignement supérieur et la recherche , Ch. Laval, Historien de la philosophie, Université Paris X.

-* 10h30 -10h45 : Pause

Dans les universités européennes :

  • 10h 45 : La situation en Grande Bretagne , Cecile Deer, Historienne, Balliol College, Université d’Oxford
  • 11h15 : La situation en Allemagne, Philippe Büttgen, Historien de la philosophie, CNRS, Paris
  • 11h45 : La situation en Italie, Marco Pitzalis, Sociologue, Université de Cagliari
  • 12h15 : La situation en Grèce, Efthymios Nicolaidis, Historien, Université d’Athénes.
  • 12h 45 : Questions- Débat
  • 13h30 -14h30 Pause déjeuner

Construire une mobilisation européenne

  • 14h 30 : Courte introduction sur l’état des mobilisations en Europe, Marc Delepouve Mathématicien, Université de Lille, Collectif Printemps 2010
  • 14h 45 : Mobilisation pour une autre Europe du savoir :

Débat autour de deux questions :

    • Quel projet alternatif (Autonomie académique face aux pouvoirs ; Egalité devant le savoir, Europe de la coopération plutôt qu’Europe de la concurrenceŠ)
    • Comment organiser notre résitance d’ici le printemps 2010.
  • 17h30 : Clôture, M. Saint Jean, Physicien, CNRS, Colletif Printemps 2010

(Entrée libre)

Quelques références bibliographiques :

- Abélard (collectif), Universitas Calamitatum : le livre noir des réformes universitaires, éd. du Croquant, 2003. - Christian Laval, L’école n’est pas une entreprise : le néolibéralisme à l’assaut de l’enseignement public, La Découverte, 2003. - Christian de Montlibert, Savoir à vendre : l’enseignement supérieur et la recherche en danger, Raisons d’agir, 2004. - Corinne Abensour et alii., De la destruction du savoir en temps de paix, éd. Mille et une Nuits, 2007. - Christophe Charle & Charles Soulié (collectif ARESER), Les ravages de la modernisation universitaire en Europe, Syllepse, 2007. - Pierre Jourde (dir.), Université : la grande illusion, L’Esprit des péninsules, 2007. - Isabelle Bruno, À vos marques, prêts... cherchez ! La stratégie de Lisbonne, vers un marché de la recherche, éd. du Croquant, 2008. - "Universités : une réforme à inventer ?", revue Multitudes, n° 32, 2008.

- Franz Schultheis et alii, Le cauchemar de Humboldt. Les réformes de l’enseignement supérieur européen, Raisons d’agir, 2008


Consultez notre article de documentations sur l’Europe : EUROPE : Bibliographie, sites, mobilisations, presse


Les réformes du système d’enseignement supérieur et de recherche (ES&R) engagées en France sont la déclinaison nationale d’un projet européen (Lisbonne 2000) déjà fortement engagé et fortement contesté dans la plupart des autres pays européens : depuis un an les universités espagnoles se révoltent contre le processus de Bologne ; étudiants et (enseignants)-chercheurs danois s’élèvent contre la mort de la liberté de recherche et la hausse des droits d’inscription ; le 13 mars les Finlandais ont manifesté contre leur réforme de l’université ; en Italie le mouvement spectaculaire de fin 2008 se transforme en une grève des travailleurs de la connaissance le 18 mars 2009. (voir les infos européennes ici

A l’initiative de SLR, du SNESup et d’ATTAC, rejoints ensuite par plusieurs autres organisations, l’opération "Printemps 2010" a été organisée pour contester cette mainmise du marché sur l’ES&R et montrer les ravages qui en découlent. Cette opération (qui n’exclut pas des initiatives prises ailleurs) se déroulera en trois temps :

 Une mobilisation les 18-20 mars 2009 dans toute l’Europe pour dénoncer la "marchandisation du savoir" au moment où se tiendra la réunion des chefs d’Etat européens (voir appel joint, traduit et diffusé dans toute l’Europe).En France nous appelons à mettre en œuvre cette mobilisation par des initiatives décentralisées, par des actions spécifiques et par une coloration européenne (banderoles slogans…) des actions prévues dans le cadre national (manifestation du 19 mars).

 Une réunion le 30 Mai 2009 (avant les européennes), à Paris dans un espace culturel (le « Centquatre »104 rue d’Aubervilliers, 5 rue Curial 75019), pour présenter l’état des lieux dans les différents pays européens avec la présence de collègues venus témoigner de la situation dans leur pays. L’occasion aussi de nouer des contacts avec d’autres organisations susceptibles de participer à la phase suivante.

 Organisation d’un contre-sommet mi-mars 2010 pendant le sommet des chefs d’Etat qui discuteront d’un "Lisbonne 2" et de l’avenir des secteurs enseignements supérieur et recherche en Europe.

Si nous voulons nous opposer efficacement aux contre-réformes de l’ES&R français que veut nous imposer Nicolas Sarkozy, il est indispensable de prendre en compte leur dimension européenne, et nous battre aussi sur ce front européen, aux côtés d’autres européens.

We do not want any “market of knowledge” ! Call for a European mobilisation against the Lisbon strategy in higher education and research

PDF - 50.3 ko
English version
Word - 24.5 ko
in italiano
PDF - 48.8 ko
Oproep Neerland
PDF - 47.6 ko
llamado Espagnol
PDF - 52.7 ko
Appell Deutsch
PDF - 48.8 ko
Oproep Neerland
PDF - 74.5 ko
Appel Grec