L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Des témoignages / Il s’agit d’un projet de recherche qui n’a pas été financé

Il s’agit d’un projet de recherche qui n’a pas été financé

le 30 janvier 2004

Cher Collegue,

Je m’adresse a vous pour connaitre a qui je pourrais faire part d’un bel exemple de recherche en danger. Il s’agit d’un projet de recherche qui n’a pas été financé (ce qui n’est pas original). Ce qui l’est un peu plus, c’est qu’a l’époque, les promesse faites sur ce financement ont été tellement rétrécies au stade du financement que j’ai préféré m’abstenir et refuser l’aumone qui m’etait faite pour travailler sur un sujet, l’Hepatite C, qui concerne au moins 600 000 personnes en France. S’en est suivie une correspondance houleuse avec le directeur de l’INSERM, Mr C. Brechot, mais je ne regrette pas d’avoir dit une vérité qui fait mal a entendre : Le financement des recherches sur ce sujet (et bien d’autres) est proprement scandaleux, si seulement les associations de malades savaient...Nous attendons simplement que d’autres pays, d’autres compagnies nous vendent a prix d’or des medicaments et therapies elaborées ailleurs...Ca ressemble a la catastrophe scientifique du drug-design anti-VIH (virus decouvert en France, 19 drogues sur le marché, pas une Francaise, et la queue devant les boites US pour obtenir des tritherapies en 1995). Ma fureur se trouve augmentée chaque fois qu’on entend la rengaine : on trouve des chercheurs qui cherchent, et on cherche des chercheurs qui trouvent. En ce qui me concerne, je cherche des responsables politiques qui trouvent de l’argent. Je tiens toute cette correspondance a votre disposition pour en faire un exemple public. Très cordialement,

Bruno Canard DR2-CNRS responsable de l’equipe Virologie Structurale UMR-6098 Marseille