L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Montpellier Languedoc Roussillon / Motion de l’AG de l’Institut de recherche sur la renaissance, l’Age classique et les Lumières (UMR 5186 du CNRS) (9 février 2009)

Motion de l’AG de l’Institut de recherche sur la renaissance, l’Age classique et les Lumières (UMR 5186 du CNRS) (9 février 2009)

Par Julien Brossard, le 4 mars 2009

LABORATOIRE EN LUTTE

INSTITUT DE RECHERCHE SUR LA RENAISSANCE, L’ÂGE CLASSIQUE ET LES LUMIÈRES

(UMR 5186 du CNRS), Université Paul-Valéry Montpellier 3

L’Institut de recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (IRCL), UMR 5186 du CNRS à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, réuni en assemblée générale le 09/02/2009, a décidé de se déclarer « laboratoire en lutte ».

Notre équipe de recherche souhaite ainsi condamner les réformes visant l’affaiblissement et le démantèlement de l’enseignement et de la recherche (université et CNRS), et s’insurger contre toutes mesures visant à restreindre la liberté de recherche.

Le laboratoire rappelle notamment :

  • son attachement au statut national des enseignants-chercheurs ;
  • son opposition à la « masterisation » de la formation des futurs enseignants du secondaire et à la précarisation générale des métiers de l’enseignement et de la recherche ;
  • son refus total du démantèlement du CNRS
  • son attachement à l’évaluation par les pairs.

LABORATOIRE EN LUTTE –

FIGHTING FOR ACADEMIC FREEDOM AND INDEPENDENCE

The Institut de Recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (IRCL), a joint research institute of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) and Université Paul Valéry (Montpellier, France), convened a general assembly on February 9, 2009, in which its members unanimously voted to fight for academic freedom and independence, alongside other institutions currently resisting a current, wide-sweeping government reform. They approved the following motion.

We wish to condemn current reforms that seek to weaken and dismantle French higher education and research institutions and to protest vigorously against any measures that would curtail freedom of research.

We hereby signify :

  • our attachment to the existing national status for academics, which guarantees their independence ;
  • our hostility to measures that would expose future secondary and higher education teachers and researchers to professional precariousness ;
  • our total refusal of the dismantling of France’s internationally respected CNRS ;
  • our attachment to peer-evaluation.

We invite all those who work with us throughout the world to express their support for our work and more generally for academic freedom and independence, in France and elsewhere, by signing the following international appeal :

http://math.univ-lyon1.fr/appel/

Thank you for your support.