L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Rennes / Motion votée par le Collectif des mathématiciens de Rennes 1 (27 mars 2009)

Motion votée par le Collectif des mathématiciens de Rennes 1 (27 mars 2009)

Par Julien Brossard, le 28 mars 2009

Le 1er décembre 2008 nous avons décidé la rétention des notes du premier semestre et la non-participation aux jurys pour protester contre le projet de décret modifiant le statut des universitaires. Depuis le 2 février nous sommes en grève pour demander son retrait ainsi que celui de la réforme de la formation des enseignants. Après 17 semaines de mobilisation, dont 8 de grève, nous constatons qu’aucune réponse satisfaisante n’a été donnée à des revendications portées par un mouvement national sans précédent dans les universités. Dans ces conditions, il est difficile de croire que l’enseignement supérieur et la recherche soient une des priorités de ce gouvernement. Ce temps perdu montre au contraire le peu de cas qui est fait des universitaires et des étudiants dont l’année risque bientôt d’être compromise. Les méthodes utilisées pour discréditer les universitaires mobilisés et le recours à une violence disproportionnée pour réprimer certaines manifestations le confirment. Mobilisés pour défendre le respect des valeurs menacées qui animent nos enseignements et nos recherches, nous entendons rester cohérents avec ces valeurs. Nous ferons donc le nécessaire pour que nos étudiants puissent acquérir les connaissances prévues dans nos cursus. Mais nous déclarons aussi que nous ne remettrons pas les notes et nous ne siégerons pas dans les jurys tant que nos deux revendications ne seront pas satisfaites. Nous refuserons en particulier de siéger dans les jurys du baccalauréat. Nous restons en grève et continuons d’animer la mouvement et de participer aux journées nationales de manifestation. La suspension des séminaires est maintenue.