L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Bourgogne Dijon / Motions de l’AG des laboratoires de recherche du Grand Campus de Dijon (31 mars 2009)

Motions de l’AG des laboratoires de recherche du Grand Campus de Dijon (31 mars 2009)

Par Julien Brossard, le 6 avril 2009

Motions de l’AG des laboratoires de recherche du Grand Campus de Dijon 31 mars 2009 – Amphi Roupnel

L’Assemblée Générale des laboratoires de recherche du Grand Campus de Dijon, réunie le 31 mars 2009 à l’amphi Roupnel, renouvelle son engagement dans le mouvement de contestation des contre-réformes en cours dans l’Enseignement Supérieur et dans la Recherche. Elle condamne vivement la répression violente du mouvement par les forces policières et témoigne, entre autres, son soutien à l’action des collègues qui ont été expulsés du siège du CNRS le 26 mars 2009. Elle exige le retrait des projets qui découlent de la LRU et du Pacte de la Recherche, et qui sont massivement rejetés : démantèlement des organismes de recherche, contrat doctoral unique, statut des enseignants chercheurs, « masterisation » des concours de l’enseignement. Dans le cadre du mouvement de contestation dans l’Université de Bourgogne, elle s’indigne des discours sournois et de la stratégie de division des personnels et des étudiants adoptés par la Présidente de l’Université de Bourgogne, Mme. Sophie Béjean. Elle proteste contre la minimalisation du mouvement depuis deux mois par la présidente, ce qui a contribué au durcissement récent des actions. Elle condamne les termes de sa lettre du 30 mars 2009 et la stigmatisation honteuse des grévistes et des Sciences Humaines et Sociales – Lettres.

Elle proclame les motions suivantes, votées à l’unanimité :

  • 1)L’Assemblée Générale des laboratoires de recherche du Grand Campus de Dijon manifeste sa ferme opposition aux enquêtes illégitimes sur les personnels CNRS dans l’Université de Bourgogne. Les missions administratives, techniques et scientifiques des personnels CNRS irriguent la recherche et l’enseignement dans l’Université de Bourgogne. Elles doivent être préservées et stimulées, ainsi que les laboratoires mixtes de recherche (UMR, UMS). Le personnel CNRS ne doit pas être pris en otage à son insu, pour combler le manque d’effectifs dans l’Université de Bourgogne en vue de la préparation de l’audit pour son passage à l’autonomie.

Elle renouvelle ses revendications votées le 11 mars 2009 et exige :

  • La restitution des postes de toutes les catégories de personnel de la fonction publique supprimés au budget 2009,
  • le renouvellement de tous les départs à la retraite et la mise en place d’un plan pluriannuel de recrutement permettant de résorber la précarité.
  • La suppression de l’ANR et le transfert des crédits vers les EPST et les universités pour leur donner les moyens de recruter sur postes statutaires et de mener une politique scientifique.
  • La suppression des chaires d’excellence.
  • L’abandon de toute politique de désassociation et le maintien des UMR permettant une coopération entre universités et organismes de recherche.
  • Le retrait du projet de contrat doctoral unique, l’augmentation significative des financements actuels, la reconnaissance du statut de doctorants dans les conventions collectives, le lancement d’une réflexion d’ensemble sur les doctorants, en particulier pour les doctorants non financés (nombreux en SHS par exemple).
  • La suppression de l’AERES et le maintien de l’intégralité des prérogatives du comité national de la recherche scientifique et aux instances scientifiques des autres organismes pour l’évaluation des équipes et laboratoires.

Elle appelle tous les personnels et étudiants à se mobiliser et à suivre les différentes actions pour défendre la Recherche et pour arrêter le démantèlement des organismes de recherche.

Elle s’associe à l’appel aux manifestations nationales du 2 avril et pour un rassemblement devant la Délégation Régionale Centre-Est du CNRS, le vendredi 3 avril, à 11h30, à l’occasion du passage du secrétaire-général du CNRS, M. Resplandy-Bernard.

Elle désigne 6 délégué-e-s pour la deuxième réunion de la Coordination des Laboratoires en Lutte, du 7 avril 2009, à Orsay.

Plus d’info sur labo-en-lutte-dijon labos.en.lutte.dijon@gmail.com