L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Montpellier Languedoc Roussillon / Action de rétention du contrat quadriennal UMR 5243 Géosciences Montpellier

Action de rétention du contrat quadriennal UMR 5243 Géosciences Montpellier

Par Julien Brossard, le 21 avril 2009

(Source : http://www.gm.univ-montp2.fr/spip/spip.php?article1031).

(Voir aussi).

Rétention du Plan quadriennal

Action de rétention du contrat quadriennal UMR 5243 Géosciences Montpellier

Nous, UMR 5243 “Géosciences Montpellier” en plus de notre soutien au mouvement des personnels de l’Enseignement et de la Recherche, avons voté à la majorité (1) une action de “rétention du contrat quadriennal” de notre laboratoire pour cette année. Il s’agit d’une action historique car c’est la première fois que des UMR refuseront de rendre leur contrat quadriennal. Il s’agit d’une action positive, il n’est pas question pour nous de refuser l’évaluation, bien au contraire, mais de protester contre la politique actuelle du gouvernement et contre son refus de dialoguer sur toutes nos revendications. Nous rédigerons ce document, mais nous ne le soumettrons pas à l’AERES (tant que nos revendications n’ont pas été entendues). Nous envisageons d’autres actions comme une mise en ligne sur internet, un dépôt au Comité National de la Recherche Scientifique, une évaluation par des experts internationaux ou une remise directe au Président de la République. Enfin, il s’agit d’une action collective que nous ne mènerons à terme que si nous sommes suivis par la majorité des laboratoires concernés. A ce titre, nous comparons cette action à la menace de démission massive des directeurs d’unité en 2004, à la différence qu’elle concerne l’ensemble d’un laboratoire. Nous regrettons de devoir radicaliser ainsi notre mouvement mais nous ne voyons pas d’alternative devant la surdité du gouvernement et le manque de respect du Président de la République pour le Recherche en France.

Notre action entre dans le cadre du mouvement national (délégués des laboratoires et DU, 12/03/09 et 14/03/09) et des revendications proposées par le laboratoire GM et votées par le personnel à la suite des AG tenues les 2 mars et 1er avril 2009 (http://www.gm.univ-montp2.fr/spip/spip.php?article1029)

(1) inscrits 149, votants 82. Oui : 73 (89%), Non : 8 (9,75%), Abs : 1 (1,2%). Le vote a eu lieu à bulletin secret le 2 avril 2009.