L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (2)
Accueil / Actualités / Rétention des rapports quadriennaux

Rétention des rapports quadriennaux

le 26 mai 2009

Les laboratoires de la vague A doivent en ce moment constituer leurs rapports quadriennaux en vue d’une recontractualisation.

Depuis deux ans l’évaluation des unités est confiée à l’AERES, qui prône la démarche ’qualité’ souvent critiquée , même dans le cadre du management d’entreprise dont elle est issue.

Nous nous élevons contre une évaluation menée par un groupe de scientifiques nommés et nous demandons que le principe fondamental d’indépendance de l’instance d’évaluation soit respecté. Nous estimons qu’une évaluation effectuée par les pairs en majorité élus et réalisée au niveau national ou international garantit cette indépendance.

De plus, une véritable évaluation des acteurs de la recherche ne peut se passer de

- la collégialité passant par la représentation des différentes catégories de personnels (collège C expert dans les évaluations) et le débat contradictoire mettant en avant des critères qualitatifs (et non bibliométriques),
- la simultanéité de l’évaluation des personnels et des unités,
- la réflexion prospective,
- l’appréciation qualitative en mesure d’aider les acteurs dans leur organisation et leurs projets de recherche,
- la transparence de la procédure.

C’est pour ces raisons que nous encourageons les laboratoires à refuser collectivement l’envoi de leur rapport quadriennal à l’AERES, et à demander d’être évalué par les sections du Comité National dont ils relèvent.

Chaque directeur d’unité concerné a reçu une lettre signée par l’intersyndicale, SLR et SLU.

compléments d’informations :

- Les premières prises de position à Montpellier, sur ce site.

- L’appel commun des instances d’évaluation des chercheurs et enseignants-chercheurs (CNU et CoNRS) du 2 avril 2009

- À propos de la réunion plénière exceptionnelle du Comité National le 10 juin 2009