L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / L’Association "Sauvons la Recherche" / CR CA SLR 2 Juillet 2009. 17 h à 21h - Grande salle du local syndical de Paris 6 (Quai St Bernard)

CR CA SLR 2 Juillet 2009. 17 h à 21h - Grande salle du local syndical de Paris 6 (Quai St Bernard)

le 15 juillet 2009

Présents : Pierre Aucouturier, Henri Audier, Joël Barrault, Cyril Catelain, Vérène Chevalier, Michel Ferriol, Jacques Fossey, Marie-Pierre Gaviano, Angélica Keller, Anne Saada, Emmanuel Saint-James, Isabelle This Saint-Jean, Alain Trautmann ; pour le collectif Lyonnais : Hubert Hansen.

Excusés : Colette Anné, Julien Brossard, Georges Debrégeas, Catherine Jeandel, Annick Kieffer, Claire Levy, Laurent Memery, Laurent Mucchielli.

Bérangère Dupont, chargée de mission et seule salariée de l’Association, était aussi présente.

L’ordre du jour prévu était le suivant :

1) Validation du procès-verbal de la réunion du Conseil d’administration précédent 2) Désignation d’un vice-président 3) Le point sur les finances 4) Point sur la situation dans l’ESR et bilan du mouvement 5) Calendrier d’actions 6) Préparation de l’université d’automne 2009 7) Questions diverses.

Michel Ferriol (Metz), qui n’était pas présent à la réunion de CA précédente, se présente.

1) Validation du procès-verbal de la réunion du Conseil d’administration précédent

Le PV est validé à l’unanimité.

2) Désignation d’un vice-président. Pour que la représentation soit équilibrée, il est suggéré que le VP soit a) un homme b) de spécialité en "sciences dures" c) appartenant à un organisme et non un universitaire. La discussion démarre alors sur le problème de la liste débats : plusieurs membres du CA déplorent le climat de défiance injustifié vis-à-vis du CA qui dissuade des candidats potentiels au poste de VP de SLR de déposer leur candidature Dans ces circonstances, ce point de l’ordre du jour est reporté à un prochain CA.

3) Le point sur les finances Au cours du CA précédent, il avait été décidé – afin de faire taire les rumeurs - de saisir à nouveau la commission des finances et de publier sur le site de SLR le bilan comptable qu’elle aura établi. Toutefois, ceci n’est possible que si toutes les pièces comptables sont réunies. Or, ceci n’est pas le cas aujourd’hui, puisque certaines pièces sont toujours en possession de l’ancienne trésorière (J. Fernandez-Vest) ; et ce, bien que Vérène Chavalier la nouvelle trésorière ait demandé ces pièces comptables, il y a 3 semaines, par lettre recommandée avec AR à J. Fernandez-Vest, lettre que celle-ci n’est pas allée chercher. Vis-à-vis de la banque (BNP), la situation est partiellement régularisée ; reste à récupérer là encore un chéquier détenu par l’ancienne trésorière. Les signatures déposées à la banque sont celles de VC et de ITSJ. La présidente (ITSJ) est désormais en possession d’une carte bleue. Le second chéquier (qui avait été récupéré par ITSJ) est transmis à la trésorière (VC) qui signera à présent les chèques. La procédure proposée est la suivante : les factures, validées par le CA a posteriori sont envoyées à B. Dupont, qui transmet par courriel l’information à VC. Cette dernière fait le chèque correspondant et le signale à BD, afin que la comptabilité soit maintenue à jour. L’offre de services de la BNP qui pratique des tarifs élevés apparaît de médiocre qualité ; il est donc envisagé de changer de banque.

4) Point sur la situation dans l’ESR et bilan du mouvement

- Une discussion porte sur l’apparente démobilisation actuelle et sur la nécessité de préparer la rentrée. Le mouvement a été d’une ampleur exceptionnelle. Même s’il peut apparaître divisé avec ses diverses coordinations, il est nécessaire de faire l’analyse des points de convergence, des acquis qui sont significatifs sur bien des points ainsi que des lacunes encore très nombreuses et majoritaires. Cette analyse est particulièrement importante pour apporter les véritables informations au regard de celles fournies par exemple par les ministères de tutelle et d’autres relais. Un texte est en cours d’élaboration. Henri Audier et Marie-Pierre Gaviano doivent faire le point sur les questions de l’emploi, des structures, du statut des enseignants-chercheurs et de la masterisation.
- Une lettre ouverte à la ministre doit être rédigée très rapidement afin d’attirer son attention sur l’avis du Conseil Supérieur de la Recherche et de la technologie (CSRT) concernant le projet de décret du CNRS. Cet avis défavorable a été approuvé à l’unanimité des membres du Conseil le lundi 29 juin 2009. Le CSRT exprime son désaccord avec les principales orientations du gouvernement concernant, l’évaluation, les instituts et la gouvernance du CNRS. Voir : ici.
- Il faut également continuer de dénoncer la situation et l’action de l’ANR : désignation et fonctionnement des comités de pilotage et d’évaluation, précarité engendrée par les CDD créés.
- Il faut aussi dénoncer la composition et le fonctionnement de l’AERES de même que ses évaluations.
- Il est proposé de réaliser une enquête sociologique afin d’identifier précisément tous les problèmes posés par ces deux institutions. Liée en partie à cette problématique, une enquête est en cours sur la précarité dans l’ESR/ voir : ici. SLR s’y associe. On remarque d’ailleurs que dans ce questionnaire, la question du moral des précaires est absente
- Le refus des expertises AERES a été efficace, mais il faut exiger que l’évaluation soit faite par une agence nationale comprenant des élus.
- A propos des grands organismes de recherche, SLR a beaucoup investi pour la défense du CNRS et a moins suivi les difficultés de l’INSERM et celles du CEA, de l’IRD et du CEMAGREF. Il serait donc important d’inviter des représentants de ces organismes à une prochaine réunion du CA de SLR afin de compléter l’investigation.
- Le contre-projet relatif à l’Enseignement Supérieur doit être conforté.
- La proposition d’action lancée par SUD de la grève des heures supplémentaires, à l’Université est discutée ; les membres du CA sont partagés sur l’opportunité de reprendre à ce jour cette action. Il est décidé de mettre la pétition sur le site de SLR et d’ouvrir la discussion sur le forum ; voir : ici

- 5) Calendrier d’actions

- Parmi les actions positives est mentionnée celle de l’Université Paris 14, qui continue à donner ses cours régulièrement le mercredi sur la ligne de métro # 14 ; le 1er Juillet (la veille de ce CA), c’était des poèmes ! Voir : http://univ-paris14.blogspot.com/
- Une suggestion : organiser un "tour de France de SLR" afin d’informer contradictoirement sur le contenu et les conséquences des réformes actuelles de l’enseignement et la recherche.
- L’appel des appels : il y a convergence partielle avec nos thèmes de mobilisation. Il serait donc bien que SLR soit présente dans les collectifs locaux, en province en particulier (à Marseille et à Strasbourg, notamment), pour une présentation de ses propositions et stratégies.

6) Préparation de l’université d’automne 2009 Comme mentionné au CA précédent, l’Université d’automne se tiendra à Paris sur 2 jours. 5 thèmes de réflexion et autant de sessions sont proposés (répartition des tâches à définir) : 1. Recherche, innovation, industrie, valorisation. 2. Aménagement du territoire, recherche et enseignement supérieur (rôle des régions et des villes, carte régionale universitaire, PRES, plan campus, cadre national des diplômes). 3. Europe (MPG est volontaire) 4. Emploi, précarité, recrutement, contrat doctoral, besoins de formation comme nécessité nationale 5. Fonctionnement démocratique, collégialité et indépendance (organismes de recherche et pilotage de la recherche, LRU, évaluation).

Date proposée : Samedi 14 Novembre - Dimanche 15 Novembre.

7) Questions diverses.

- La prochaine réunion du CA est fixée au jeudi 10 Septembre, à 17 heures. Cette réunion se tiendra à la suite d’une AG de SLR ouverte à tous le même jour de 14h à 16h30.

- B. Dupont a été contactée par la compagnie théâtrale "Giordano Bruno" de Toulouse. Elle demande un partenariat avec SLR, en échange de quoi, SLR pourra intervenir. Réponse positive à l’unanimité.