L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / Actualités / Situation du Palais de la Découverte

Situation du Palais de la Découverte

le 5 octobre 2009

Lettre envoyée aux signataires de l’appel du 24 mars de soutien au Palais de la découverte

Mesdames, Messieurs,

Vous avez signé l’appel du 24 mars, nous revenons vers vous pour vous informer sur la situation du Palais de la découverte, qui doit être fusionné avec la Cité des sciences et de l’industrie le 1er janvier 2010.

Le personnel est toujours mobilisé contre ce projet : la consultation de juin 2008 avait déjà donné 93,5% contre la fusion, une nouvelle consultation en juin 2009, avec une hausse de la participation, donnait 92,7% contre cette fusion et ce décret. Nous avons toujours besoin de votre soutien, car le gouvernement est décidé à passer en force.

L’organisation de la nouvelle structure, pensée autour « d’agrégats » préfigurant le futur organigramme, démantèlerait les infrastructures existantes des deux établissements.

Les personnels ne connaissent pas, à trois mois de l’échéance annoncée, quelles seraient leurs missions, ni leurs lieu et conditions de travail. La mutualisation des services entraînerait une réorganisation avec la possibilité d’un changement d’affectation. Les méthodes de travail, notamment dans la conception et la production des expositions par les équipes en place (ateliers techniques) ne seraient plus garanties.

1/ La préservation des missions :

Il n’y a toujours pas à l’heure actuelle de projet scientifique et culturel clairement identifié. La lettre des ministres du 20 mars 2008 avançait même que « le projet scientifique et culturel sera abordé dans un second temps, une fois le nouvel opérateur créé. » ! Les conseillers de Mme Haigneré découvrent l’existence d’un projet élaboré (péniblement) à la veille de l’arrivée de Mme Haigneré. Pour l’instant, le seul projet qui émerge clairement de la « cellule de préfiguration » est le numérique : la création d’un portail web ressource et le projet de web-TV, conçus en externe du Palais, et pour lesquels les personnels, notamment les médiateurs scientifiques ne sont vus que comme des « prestataires de services ». Ces projets externalisés engendrent déjà des coûts faramineux, totalement contraires aux « économies d’échelle et de moyens » voulues par la RGPP.

Malgré les promesses réitérées de respect des deux identités des deux sites, on ne distingue pas comment les missions actuelles peuvent être prises en compte et améliorées dans le futur établissement qui nous est désormais décrit comme ne devant pas être la juxtaposition des deux établissements fusionnés et comme devant se forger une identité propre commune aux deux sites.

2/ Le maintien des surfaces ouvertes au public.

Il existe aujourd’hui trois scénarios, qui prévoient tous une mutualisation de notre hall, mis au service des Galeries nationales et du Grand-Palais. L’un des scénarios consiste à couper le Palais en deux et à le restreindre de plus d’un tiers de sa surface. Le choix du scénario définitif devrait être fait par le Président de la république d’ici la fin de l’année.

L’absence de réponse concernant les avantages attendus de ce « rapprochement », continue de nous inquiéter quant à la préservation de l’identité et la pérennité du Palais de la découverte, et il nous semblait nécessaire de vous en informer.

Vous trouverez ci-dessous des renseignements plus techniques sur l’avancement du projet de décret.

Nous espérons pouvoir toujours compter sur votre soutien.

Pour la commission de coordination des personnels du Palais de la découverte,

Robin Jamet, représentant du personnel au Conseil Scientifique.

Suite à la publication le 3 août 2009 de la loi sur la mobilité dans la fonction publique, le projet de décret relatif au « rapprochement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie » passe obligatoirement devant les instances officielles consultatives :

1. Comité d’entreprise de la Cité des sciences et de l’industrie, consultation du 7 juillet 2009 : pas d’avis, car plusieurs lois citées dans le décret n’étaient pas encore votées. Il n’a pas été jugé utile de le consulter à nouveau.

2. Comité technique paritaire du Palais de la découverte, séance du 10 juillet 2009 : avis négatif, avec 1 pour, 10 contre, 1 abstention.

3. CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche), séance du 21 septembre 2009 : 3 pour, 13 contre.

4. Comité technique paritaire ministériel du ministère de la culture et de la communication, séance du 28 septembre 2009 : 15 pour, 15 contre.

5. Conseil d’Etat : en cours ; nous envoyons un mémoire lundi. Nous avons préparé de nombreux amendements aux articles du projet de décret, dont quelques-uns seulement ont été retenus par les ministères.

Des réponses nous ont été apportées pour ce qui concernerait les positions statutaires des personnels ; restent en suspens les cas des enseignants et des maîtres de conférence, des apprentis, certains CDD, et la transformation des emplois des vacataires actuels. Et de nombreuses questions restent sans réponses, sans oublier celles soulevées par les représentants de la Cité des Sciences et de l’Industrie, elles aussi nombreuses et légitimes.