L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (5)
Accueil / Comités loc. et transv. / Ile de France / Paris centre / Propositions d’actions : WE NEED YOU !

Propositions d’actions : WE NEED YOU !

Le temps de l’action est venu !

Par Georges Debrégeas, le 8 février 2004

Pour imposer le débat sur la recherche dans l’espace public, nous devons multiplier les actions en direction du grand public, des médias, des hommes politiques. Nous listons ici une liste d’actions possibles. La plupart peuvent être lancées par un petit groupe de gens : n’hésitez pas à le faire et à nous tenir au courant ! Bien entendu, vous pouvez en inventer d’autres : soyons imaginatif, nous sommes payés pour ça !

Propositions d’actions à mener jusqu’au 9 Mars, et particulièrement dans la journée Ile de France "Science en Berne" du 3 Mars

Pédagogie à destination du grand public :

- Aller au contact du public dans les marchés, super-marchés, mairie, hôpitaux, gares... La discussion pourrait être facilitée par des posters/fiches expliquant de façon pédagogique les enjeux de la recherche (à décliner suivant les disciplines). Ces actions permettront d’amplifier le soutien à la pétition citoyenne.

- Séances grand public d’explication des enjeux de la recherche, dans les universités ou les musées (cité de la science, palais de la découverte...)

Visibilité média/public :

- Badges, affiches, auto-collants, T-shirts, banderoles permettant d’identifier le mouvement lors de toutes les actions. A afficher chez les commerçants, sur vos voitures... (en cours à Cochin).

- Prendre contact avec les journalistes pour organiser des visites de labos et montrer les situations criantes de sous-financement.

- Course à pied, rollers, vélos... pour la recherche. Parade "Research pride".

- Anti-manif (reprise d’une idée des intermittents qui avaient inventé la "manif de droite" ) : faire un cortège rétrograde de médecins de Molière, fées moyenâgeuses, procession de lèpreux avec crécelles, économistes injuriant la recherche, anti-slogans outrés....

Vers les élus :

- Intervenir au nom du mouvement dans TOUTES les sorties publiques des ministres concernés de près ou de loin par la recherche. Ces interventions doivent être non agressives mais visibles. Les agendas des ministres sont disponibles sur le web.

exemple : Mardi 10, 11h30, Inauguration du Centre International d’accueil des artistes et des chercheurs au Couvent des Récollets Paris 10, par J.J. Aillagon, ministre de la culture.

- Prendre des rendez-vous avec TOUS les élus locaux. Les inciter à signer une pétition spécifiques avec des engagements précis (à réaliser), et à adresser une lettre à Raffarin par exemple.

Elargissement du mouvement :

- Prendre contact avec les acteurs de la R&D en secteur privé pour expliquer notre mouvement et obtenir leur soutien.

- Prendre contact avec les forums sociaux, intermittents (possibilité de réaliser un clip ?), justice, pour élargir le débat sur le thème "la culture et la pensée en danger ?"

- Interventions en direction des étudiants (voir l’article de Dominique Dunon pour plus de détails) dans les universités et grandes écoles, lycées...

Vers l’étranger :

- Insérer en fin d’article une phrase du type : "this work was made possible by the funding of CNRS, INSERM, University ...., despite the lack of support of the french government".

- Obtenir le soutien de collègues étrangers.