L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Pour l’art, la culture et la connaissance

MANIFESTE (DU) PUBLIC ADRESSÉ AUX ÉLUS

Pour l’art, la culture et la connaissance

10 Avril 2010 : Le Comité régional d’action pour la culture et la connaissance en Île-de-France (CRACC) vous invite à partager, discuter ensemble, fêter la culture avec les artistes, le public et les salariés des lieux qui vous accueillent.

le 11 juillet 2010

l’Appel pour le 10 Avril : "Aux côtés d’intervenants des secteurs du service public venez nombreux vous exprimer ! Des « vidéomatons » recueilleront, dans chaque lieu, vos témoignages, nous écrirons ensemble un manifeste pour une politique culturelle alternative."

Pour l’art, la culture et la connaissance

Je veux vivre dans un pays…

- Où l’originalité et la force de notre politique artistique et culturelle ne sont pas considérées comme une erreur de l’Histoire à corriger d’urgence.

- Où les arts, le développement culturel, la recherche en tous domaines, sont considérés comme une nécessité vitale.

- Où l’on garde une place aux artistes, pour qu’ils nous aident à veiller sur notre liberté.

- Où la part du budget consacrée à la culture et à la connaissance sera toujours plus ambitieuse, justement parce que le monde est en crise.

- Où l’excellence et la rareté de l’art sont reliées de multiples façons à la multiplication démocratique des pratiques et des enseignements artistiques.

- Où l’État en voie de déculturation ne se défausse pas sur les Collectivités Locales, transférant ses charges sans les moyens de les assumer.

- Où tous les responsables s’asseyent autour d’une table pour faire naître une loi de programmation, concrète et chiffrée, afin d’enrayer la débâcle promise et de relancer la création.

- Où les institutions artistiques et intellectuelles confortées sont en état de produire l’imprévisible, le beau et l’intelligent, et de les répandre largement autour d’elles.

Je veux vivre dans un pays où l’humanité ne s’annule pas en tant qu’humanité en ce début de XXI° siècle.

ET JE VEUX… Complété par cg37 (Tours)

- que la préservation et la diffusion du patrimoine artistique soient assurées par les collectivités publiques au bénéfice de tous, et des générations futures.

- que les acteurs du monde culturel mutualisent leurs compétences et leurs moyens matériels afin de générer une synergie professionnelle visible pour le public.

- continuer à exercer mon métier avec plaisir et délectation !

ET JE VEUX… Complété par le public de…l’Apostrophe (Cergy Pontoise)

Que chaque citoyen, grâce aux propositions multiples et de qualité des professionnels, puisse par l’Ecole publique et dans des salles culturelles publiques s’enrichir sans cesse, (le mental bien-sûr) !

Continuer à aller au spectacle voir ce qui me fait rire et pleurer pour « grandir » quelque soit mon âge et mon niveau social !

Je veux vivre dans un pays … où l’art et la culture restent au centre des priorités citoyennes et desservent un but éducatif important !

où le vivre ensemble dans l’intérêt et le respect portés à l’autre est une valeur essentielle !

ET JE VEUX… Complété par d’autres publics

Que l’éducation artistique et culturelle soit dotée des moyens nécessaires pour répondre aux enjeux de notre pays aujourd’hui !

Des actes, des faits, trêve de paroles !!

Qu’on arrête de prendre les gens pour des analphabètes, assez de la culture TF1, des téléréalité, qui font appel à tous les sentiments les plus bas de l’humanité. Il faut que les gens se rencontrent, partagent , se mettent en danger intellectuellement. Je veux vivre dans un pays qui fasse une grande place à la création et qui aide les gens à s’aimer et à faire confiance en leur avenir.

Je veux vivre dans un monde où la liberté culturelle est une condition sine qua non de l’épanouissement humain, personnel et familial de tous. Je veux que l’Etat, la Collectivité, fournissent les ressources indispensables à l’action culturelle, au développement des arts, pour que ces derniers puissent bénéficier à tous. Je veux un pays où la culture ait une vraie place, celle qu’on lui doit, celle qui fait l’homme.

Et je veux… un syndrome de Stendhal

Que l’accès au partage de ces richesses se multiplie

Et je veux… TOUT

Du temps !

Continuer à vivre… « ceux qui luttent sont ceux qui vivent » ; signé PV (89 ans)

Et je veux… la marge pour poursuivre la lecture.

voir aussi un compte-rendu de la journée dans la presse : http://www.humanite.fr/article2764414,2764414

http://craccidf.canalblog.com/archives/2010/04/index.html