L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / Ile de France / Paris centre / CR de l’Assemblée Générale SLR- Paris du 7 Février.

CR de l’Assemblée Générale SLR- Paris du 7 Février.

Par Georges Debrégeas, le 10 février 2004

l’AG du 7 Février a réuni à Jussieu les signataires de la pétition sur le secteur Paris Centre. Environ 200 personnes étaient présentes. Par ailleurs, de nombreux mails nous sont parvenus à la suite de cette réunion faisant état de propositions ou de remarques ; celles-ci ont été autant que possible intégrées dans ce compte rendu.

La mise en place du comité local Paris Centre suppose l’implication d’un grand nombre de personnes (plusieurs dans chaque labo !). Les personnes interéssées doivent envoyer rapidement un mail à georges.debregeas@college-de-france.fr avec slr_paris en ligne de sujet. Une réunion de ce groupe sera organisée très prochainement.

Les actions du comité Paris Centre doivent débuter DES MAINTENANT ! Il a été décidé néanmoins que le 3 Mars consituerait la journée d’action "science en berne" en Ile de France. Un grand nombre d’évènements devront donc avoir lieu ce jour-là, impliquant TOUS les labos. Un appel à initiatives a été lancé, et de très nombreuses suggestions ont été faites, pendant et après l’AG. Celles-ci sont listées sur le site (suggestions) Il faut y travailler dès aujourd’hui. A titre d’exemples :
- Intervenir au nom du mouvement dans TOUTES les sorties de ministres concernés de près ou de loin par la recherche.
- Aller au contact du public dans les marchés, super-marchés, mairies, hôpitaux gares... Expliquer les enjeux de la recherche au moyen de posters pédagogiques. Y faire signer la pétition citoyenne.
- Prendre contact avec les forums sociaux locaux pour faire entrer le débat sur la recherche dans leurs préoccupations.
- Organiser des séances d’information auprès des étudiants : la date choisie pourrait être le 25 Février (cf suite du message et texte de Dominique Dunon).
- Recouvrir les panneaux de rues correspondant à des noms d’illustres scientifiques d’une affiche indiquant (par exemple) : "Scientifique en voie d’extinction".
- ....


Lors du débat, plusieurs difficultés ont été soulevées par les intervenants :

1. Manque de clareté quant aux priorités dans les revendications. En particulier, beaucoup d’intervenants voudraient voir clarifier le refus de toute précarité dans le secteur de la recherche, et trouvent le texte de la pétition insuffisant sur ce point. C’est le cas par exemple du Comité des Chercheurs Hors Statut en Sciences Sociales, qui s’est dit cependant solidaire du mouvement. les représentants du collectifs ont réaffirmé que les 3 revendications (emploi, budget, Etats généraux) du texte sont indissociables. Il semble important néanmoins à l’avenir que soit levée toute ambiguité à ce sujet.

2. La place de l’Université dans ce mouvement a fait également débat. Il a été proposé à ce sujet que des actions visant à faire participer les étudiants soient mises en place (changement de programme pour expliquer de façon pédagogique les enjeux de la recherche, le mouvement...) A ce sujet, un texte de Dominique Dunon est disponible sur le site : Il propose un certain nombre d’actions à mener auprès des étudiants par les enseignants-chercheurs.

5. L’impact effectif de la démission des directeurs de labos a été évoqué : beaucoup souhaitent qu’une info claire soit donnée sur ce point, sous la forme d’un texte court.

4. Sur le débat de fond : Il a été proposé que des groupes de réflexion sur des questions précises se montent dès à présent. Des propositions seront mises en ligne prochainement. Vous êtes invités à y participer.

Pour le collectif,

Isabelle Sommier, Georges Debrégeas, Catherine Dargemont, Thierry Galli, Jean Salamero, Dominique Dunon