L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Défendons ensemble l’enseignement supérieur et la recherche / Pétition nationale pour une contractualisation immédiate des vacataires "historiques" de l’université de Strasbourg

Pétition nationale pour une contractualisation immédiate des vacataires "historiques" de l’université de Strasbourg

le 10 novembre 2010

Les politiques de privatisation des services d’enseignement se font par des mesures diversifiées. L’une d’entre elles est la multiplication des emplois précaires et non-titulaires au sein des établissements publics. La situation de l’Université de Strasbourg, où une vingtaine d’enseignant.e.s n’ont toujours pas de contrat stable alors qu’ils/elles effectuent depuis plusieurs années des services de 150 à 500 heures, illustre bien le caractère pernicieux de ces politiques. C’est pourquoi Sauvons la Recherche appelle l’ensemble de la communauté de recherche et d’enseignement ainsi que les citoyen.ne.s à signer la pétition lancée par le collectif des Contractuels et Vacataires de l’UdS (CONVACS).

Ci-dessous une reproduction du texte de la pétition.

PETITION NATIONALE POUR UNE CONTRACTUALISATION IMMEDIATE DES VACATAIRES « HISTORIQUES » DE L’UNIVERSITE DE STRASBOURG

APPEL A SOUTENIR LES ENSEIGNANTS VACATAIRES DE L’UNIVERSITE DE STRASBOURG ! "Agir ensemble pour une Université démocratique" (SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SUD Education UDS, SNPREES-FO, SNTRS-CGT, SES-CGT) SGEN-CFDT UDS, UNEF STRASBOURG, SUD ETUDIANT STRASBOURG et le collectif des enseignants contractuels et vacataires de l’UdS (CONVACS)

La précarité se développe de façon exponentielle dans les universités françaises, en particulier suite à l’utilisation dévoyée du statut de « vacataire » dans l’enseignement supérieur. À l’Université de Strasbourg, la longue lutte des chargés d’enseignement vacataires rencontre le refus de la présidence de contractualiser une vingtaine d’entre eux au 1er Janvier 2011, alors que leur situation correspond à des emplois d’enseignants contractuels sans contrat, ce que des recours en Tribunal Administratif confirmeront. Ils exercent tous dans notre établissement depuis de nombreuses années, ont tous des services importants (de 150 à 500 heures par an), sont compétents, soucieux du service public et continuent pourtant d’être traités comme les parias de l’université, avec des salaires indécents et des incertitudes quant à leur avenir. Une convention des personnels contractuels enseignants a été votée au Conseil d’Administration du 28 septembre. Elle permettrait de contractualiser les vacataires « historiques » de l’UdS, mais la présidence s’y refuse obstinément pour des raisons politiques et financières alors qu’une mesure de justice sociale est maintenant urgente.

Le collectif des Contractuels et Vacataires de l’UdS (CONVACS) appuyé par une très large intersyndicale, fait appel au SOUTIEN MASSIF des citoyens et de l’ensemble de la communauté de recherche et d’enseignement, de toutes celles et de tous ceux qui n’admettent plus aujourd’hui que la précarité l’emporte sur la solidarité.

En soutenant cet appel par votre signature vous demandez à la Présidence de l’Université de Strasbourg qu’elle prenne les mesures financières et administratives pour contractualiser les vacataires « historiques » de l’UdS au 1er janvier 2011.

Merci pour votre solidarité et votre soutien.

Cette pétition a reçu les soutiens nationaux du SNESup-FSU, du SNTRS CGT, de SLU (Sauvons l’Université), de SLR (Sauvons la Recherche) et de PAPERA (Pour l’Abolition de la Précarité dans l’Enseignement Supérieur, la Recherche et Ailleurs).

PS : Nous demandons instamment aux personnels de l’Enseignement supérieur et de la recherche de bien vouloir signaler leur appartenance à ce secteur professionnel par la mention « ESR » dans la case « Profession » afin que nous puissions faire valoir auprès de la présidence de l’UdS l’ampleur du soutien de notre communauté à ses personnels précaires. Cette mesure de contractualisation réclamée par 10 organisations syndicales et le collectif CONVACS ne signifie pas que nous cautionnons la multiplication des emplois contractuels qui s’opère au détriment de l’emploi titulaire. Il s’agit simplement de rendre justice à quelques vacataires "historiques" auxquels l’Université de Strasbourg doit des CDD ou des CDI en bonne et due forme. Les organisations syndicales demandent prioritairement la création de postes de titulaires.

Nous demandons instamment aux personnels de l’Enseignement supérieur et de la recherche de bien vouloir signaler leur appartenance à ce secteur professionnel par la mention « ESR » dans la case « Profession » afin que nous puissions faire valoir auprès de la présidence de l’UdS l’ampleur du soutien de notre communauté à ses personnels précaires. Cette mesure de contractualisation réclamée par 10 organisations syndicales et le collectif CONVACS ne signifie pas que nous cautionnons la multiplication des emplois contractuels qui s’opère au détriment de l’emploi titulaire. Il s’agit simplement de rendre justice à quelques vacataires "historiques" auxquels l’Université de Strasbourg doit des CDD ou des CDI en bonne et due forme. Les organisations syndicales demandent prioritairement la création de postes de titulaires.