L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / L’Association "Sauvons la Recherche" / Conseil d’administration du 19 Novembre 2010

Conseil d’administration du 19 Novembre 2010

compte-rendu

le 25 novembre 2010

présents : Colette Anné, Henri Audier, Vérène Chevalier, Catherine Deville-Cavellin, Alain Huetz, François Jouve, Angelica Keller, Annick Kieffer, Anne Saada, Emmanuel Saint-James

excusés : Joël Barrault, Julien Brossard, Cyril Catelin, Michel Ferriol, Jacques Fossey

invité : Aurélien Pinceaux (remplaçant de Bérangère Dupont, en congé de maternité).

1. Projet Saclay. Le CA de Paris-Sud (Orsay) a reporté le vote sur les statuts de la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) "responsable de la définition et de la mise en oeuvre de la stratégie scientifique du campus".

Dans ces statuts, l’université qui représente plus de 60% des étudiants et 50% du personnel n’aurait que 11 voix délibratives sur 124, de même le CNRS qui apporte un millier de chercheurs aurait 7 voix sur 124.

Le CNRS s’est donc aussi exprimé pour dénoncer ce déséquilibre.

Le président de Paris XI estime difficile d’intervenir sur les statuts et propose d’agir plutôt sur le règlement intérieur, mais cela n’a pas valeur légale. Le prochain CA de Paris-Sud se réunira le 13 décembre, il faut continuer la campagne d’information.

2. Grand Emprunt et les dangers des trucs en Ex. Après la lettre ouverte aux présidents d’Université et d’organisme, il faut faire une campagne auprès des militants pour que les conseils centraux délibrent sur les projets de leur université. D’après une déclaration de V. Pécresse, ces projets doivent être portés par les Universités, il est donc normal d’exiger qu’ils soient validés par les CA. Ce n’est actuellement pas le cas, des élus aux CA nous rapportent qu’ils n’ont pas connaissance de tous les projets, qu’il n’y a pas de discussion en séance. Pourtant, il s’agit bien d’une nouvelle attaque contre l’organisation de la recherche, par l’affaiblissement des UMR par le transfert des crédits, le développement de la concurrence et de l’esprit de soumission : de plus en plus de gens considèrent que les jeux sont faits, que tout est déjà décidé entre le premier ministre et le chef de l’Etat.

D’ailleurs la prise de conscience est réelle. Après Lyon I qui prend position contre l’IDEX, c’est le tour de Montpellier III de se retirer.

Il faut insister sur les principes de base : nous réclamons la création de véritables postes et des crédits de base. Dans ces trucs en Ex, les personnels deviennent suspects, ils sont exclus des instances dirigeantes. Il faut démocratiser les PRES et supprimer les Fondations type ’coopération scientifique’.

On sait par ailleurs que l’argent d’EDF pris pour financer l’opération immobilière ’Plan Campus’ n’a pas été versé ! Les Labex auraient en tout 111 millions d’euros et les Idex uniquement les intérêts de 7 Milliards placés sur les ’marchés’. C’est prévu sur 4 ans : si le bilan est négatif, on arrête tout !

3. université de SLR (prévue les 3, 4, 5 juin). Aurélien est mandaté pour rechercher dans les archives les dossiers des précédentes universités afin de faciliter le montage du dossier. Les démarches des Lyonnais auprès des collectivités territoriales de la région Rhône-Alpes ont reçu bon accueil, ce qui nous permet d’envisager une bonne organisation sans inquiétude financière.

Quelques thèmes proposés : la culture scientifique en relation avec les CCSTI (Centre de Culture Scientifique et Technique Industrielle) , Sciences et démocratie, Entrée à l’université, lien avec les classes prépa et BTS, sélection ou non, Recherche médicale, précarité et santé publique.

4. questions diverses. Le livre à partir de l’enquête sur la précarité va sortir en Mars, il faudra l’accompagner.

Emmanuel Saint-James fait un compte-rendu de ses dernières interventions pour représenter SLR :
— au forum territorial sur la culture scientifique ;
— au séminaire de l’EHESS Politiques Sciences qui invitait F. Vatin (Refonder l’université) ;
— à l’université d’automne du Mouvement Politique d’Education Populaire ;
— à une table ronde d’un colloque international de sociologie sur l’enseignement supérieur face aux nouvelles contraintes.

Le site de SLR est maintenant techniquement à jour, il peut passer à la phase de ’rénovation’.

Participation au forum mondial de Dakar : pour plus d’information, s’adresser à Julien qui avait participé au forum mondial précédent.

On prévoit la prochaine réunion de CA dans 3 semaines environ .