L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Comités loc. et transv. / La Rochelle / Bilan des deux premières semaines de mobilisation à La Rochelle

Bilan des deux premières semaines de mobilisation à La Rochelle

Le relai local du mouvement "Sauver la recherche" s’organise

Par Martin Glesser, le 11 février 2004

Le collectif rochelais "Sauvons la recherche" est né le 26 Janvier 2004 après une réunion réunissant des personnels IATOS, des doctorants, des post-doctorants et des enseignants-chercheurs de l’université de La Rochelle et des chercheurs de l’UMR-CNRS/IFREMER du CREMA.

Réunion d’information

Un premier rassemblement d’information à l’intention des personnels de l’université s’est déroulé le jeudi 29 Janvier. Ce rassemblement réunissant une centaine de personnes a eu un écho important dans la presse locale (pleine page dans Sud Ouest, reportages sur France 3 et radio bleu). Il a également fait grimper significativement le nombre de pétitionnaires rochelais.

Intervention lors d’une conférence

Le vendredi 6 février a eu lieu à La Rochelle une conférence de Pierre Radanne (ancien directeur de l’ADEME) sur le thème "Maîtrise de l’énergie ou relance du nucléaire". Le collectif a eu l’occasion de faire une courte intervention afin de sensibiliser les auditeurs (une cinquantaine de personnes) aux problèmes de la recherche. Cette intervention a été accueilli très favorablement, ce qui a permis de remplir quelques pages de pétition citoyenne.

Rencontre avec Elisabeth Morin

Le lundi 9 février le collectif a rencontré Mme Elisabeth Morin qui a succédé à Jean-Pierre Raffarin à la tête de la région Poitou-Charentes et qui est candidate à sa propre succession.

Elle nous a rappelé l’effort de la région Poitou-Charentes en faveur de la recherche dont le budget est en augmentation de 63% cette année. Il s’agit
- d’une contribution au financement des investisements en équipement des laboratoires,
- d’un soutien financier pour l’organisation de congrès (programme Com.Sciences),
- de bourses de chercheurs invités,
- de bourses de thèse.

Sur ce dernier point, nous lui avons demandé de réajuster le montant de ces bourses régionales au niveau de celui des allocations du ministère. Elle a promis de le faire sans diminuer leur nombre. Elle a aussi ajouté qu’elle négocie avec le ministère pour prendre en charge, au niveau de la région, la cotisation aux Assurances Perte Emploi si l’état prend à son compte les charges sociales selon le modèle des bourses allouées dans le cadre des associations caritatives.

Elle a terminé politiquement en déclarant que la situation de crise de la recherche au plan national est l’ héritage de 20 ans de manque de politique...(elle n’a pas dit de gauche !!!). Elle a conclu en martelant devant les médias qu’elle se battait tous les jours pour défendre l’égalité de la recherche sur le terroire.

Intervention lors d’une conférence

Le lundi 9 février a eu lieu à l’IUT de La Rochelle une conférence sur le thème "Comment les jeunes recrutés vont faire changer les entreprises". Le collectif a eu l’occasion de faire une courte intervention afin de sensibiliser les auditeurs aux problèmes de la recherche.

Rencontre avec la MSTP

Mardi 10 février, les portes paroles du collectif ont rencontré deux membres de la commission scientifique du ministère venus négocier le contrat quadriennal de l’université. Ils ont promis de relayer nos revendications.

La partie relative à la rencontre avec Elisabeth Morin a été écrite par Jean-Christophe Maurin.