L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / L’Association "Sauvons la Recherche" / Conseil d’administration du 9 Décembre 2010

Conseil d’administration du 9 Décembre 2010

compte-rendu

le 17 décembre 2010

Présents : Emmanuel Saint-James, Olivier Gandrillon, Catherine Deville Cavellin, Alain Huetz, Vérène Chevalier, Angelica Keller, Aurélien Pinceaux.

Excusés : Julien Brossard, François Jouve, Colette Anné, Annick Kieffer, Michel Ferriol

1. Université de Printemps

L’université qui aura lieu à Lyon se déroulera sur 2 jours, les 3 et 4 juin, dans un amphithéâtre (La Rotonde) à Villeurbanne sur le campus de l’INSA. La région Rhône-Alpes a accepté notre demande de subventione de 10 000€, ce qui devrait être suffisant pour organiser les 2 jours de débats.

Plusieurs thèmes ont été arrêtés et plusieurs intervenants ont été proposés :

- Crédit impôt recherche et relation public-privé (matinée du 3 juin).
Le CIR est la 2e plus grosse niche fiscale. Faire une critique de son efficacité et lancer une réflexion sur les relations entre la recherche et les entreprises.

- Formation, enseignement et recherche (après midi du 3 juin).
Faire le lien entre les différents niveaux de formation : l’université forme les enseignants du primaire et du secondaire qui vont former les futurs étudiants et futurs chercheurs. Liens entre grandes écoles/ classes préparatoires et universités. L’exemple de l’INRP

- Collectivités locales, recherche et universités (matinée du 4 juin).
Mettre en avant l’importance des collectivités et leur donner des pistes pour mener leurs politiques.

- L’excellence contre la démocratie (après midi du 4 juin)
Statuts des chercheurs et précarité. Les conséquences de l’hyper-sélection sur la mission républicaine de l’université.

Les conférences seront enregistrées pour ensuite être diffusées aux personnes qui n’auront pas pu être présentes.

Il a été proposé de faire déboucher l’université sur une synthèse qui pourrait prendre la forme d’un livre. Ce livre serait construit pendant une série resserrée d’assemblées générales qui auraient lieu après l’Université de Printemps de SLR.

2. Actions

Les événements qui ont lieu à Saclay sont d’une profonde gravité et augurent des évolutions en cours dans l’enseignement supérieur et la recherche, tout particulièrement du recul de la démocratie : alors que le CNRS et Paris 11 représentent à eux deux plus de 60% des personnels et plus de 60% des étudiants de la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) ils n’auraient droit qu’à 14% des droits de vote. SLR invite donc à signer la pétition « NON à l’actuel projet de statuts de la Fondation "Campus Paris-Saclay" » -> http://www.plan-campus-paris-sud.org/ (voir aussi).

Pour résister au grand emprunt et défendre la recherche publique SLR invite à participer à l’Assemblée Générale des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur le 14 décembre au CNRS dans l’auditorium du CNRS (3, rue Michel Ange PARIS).

L’action Totex prévue pour le 4 janvier contre les Idex et autres excellences ministérielles a été repoussée au 15 janvier.

3. Relations avec les médias

Alain Huetz a été interviewé par un journaliste de "Miroir Social", il a judicieusement demandé au journaliste de pouvoir relire l’article avant publication ; nous attendons que le journaliste nous recontacte.
Emmanuel Saint-James a été interviewé par Direct 8 (chaîne de Bolloré) à l’occasion de la présence de V. Pécresse à un JT. L’interview a été complètement déconstruit et coupé pour ne retenir que 8 secondes et l’émission était une caricature de débat démocratique : Emmanuel n’était pas invité sur le plateau pour débattre avec Pécresse. Celle-ci a discuté pendant 10 minutes avec trois « jeunes » : un commercial de 29 ans, une étudiante en journalisme de 19 ans, un conseillé clientèle de 35 ans.
Pour essayer de ne pas être démuni face aux détournements des interviews donnés par SLR il a été proposé d’enregistrer systématiquement ces interviews avec nos propres moyens (dictaphones, ordinateurs) pour ensuite éventuellement publier les deux versions.

4. Trésorerie

Le changement de banque est en cours, la banque actuelle nous facturant des frais de gestions de comptes tout à fait excessif.

5. Évolution du site web de SLR

Le contenu doit être réorganisé pour que le graphiste puisse commencer à travailler. Un changement d’hébergeur est en cours pour avoir une meilleur gestion technique.