L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Soutien du syndicat R&D de la fédération SUD-ENERGIE

Soutien du syndicat R&D de la fédération SUD-ENERGIE

Par Georges Debrégeas, le 12 février 2004

Le Syndicat « Recherche et Développement » de la fédération SUD-ENERGIE s’associe pleinement à la pétition nationale « Sauvons la Recherche », et appelle l’ensemble des personnels R&D d’EDF-GDF à la signer.

Les attaques sans précédent dont la Recherche fait l’objet, et contre laquelle des dizaines de milliers de chercheurs et de citoyens se dressent aujourd’hui, trouvent aussi leur expression dans la destruction en cours des centres de recherche des Entreprises Publiques déjà privatisées ou en cours de privatisation : CNET de France Télécom, Direction des Etudes et Recherches d’EDF-GDF.

Fort de plus de 3000 personnes, le centre de recherche d’EDF-GDF faisait partie intégrante du tissu de la Recherche Publique en France. Il développait et maintenait des compétences reconnues dans ses domaines, en coopération avec les grands instituts publics et l’Université.

Sa disparition programmée dans le cadre de la privatisation du service public de l’Energie est un coup de plus porté à la Recherche Publique française.

A EDF-GDF, la transformation annoncée pour 2004 en Société Anonyme à capitaux privés a déjà des conséquences désastreuses sur les activités de Recherche :

- baisse de budgets et des effectifs,
- réorientation vers des projets censés soutenir la rentabilité financière à court terme des entreprises, au détriment des missions de service public,
- démantèlement des centres de recherche intégrés.

Il est certain que cette tendance s’aggravera, tant que les projets de privatisation ne seront pas abandonnés.

Le Syndicat « Recherche et Développement » de la fédération SUD-ENERGIE se déclare prêt à soutenir les initiatives proposées par le collectif « Sauvons la Recherche », et en particulier à s’associer aux « Etats Généraux de la Recherche ».