L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / L’Association "Sauvons la Recherche" / Compte rendu du conseil d’administration du 16 mai 2011

Compte rendu du conseil d’administration du 16 mai 2011

le 27 mai 2011

CA du lundi 16 mai 2011, Jussieu 17h a 20h

Etaient présents : Henri Audier, Vérène Chevalier, Catherine Deville Cavellin, Jacques Fossey, Alain Huetz, François Jouve, Annick Kieffer, Angelica Keller, Aurélien Pinceaux, Emmanuel Saint-James, Hubert Hansen (comité lyonnais). Excusés Colette Anné, Joël Barrault, Michel Ferriol, Anne Saada.

• Bilan des luttes (divers sites : P6, Saclay, Lyon, ENS et fait-on un lien pour la nouvelle pétition sur le site de slr ?, etc. , Contre-G8 ,)
- Saclay : Le congrès de l’Université Paris Sud réclamé par les élus a été convoqué par le président dans un temps très court et s’est tenu le 26 Avril, juste au retour des vacances de Pâques ! Il a adopté une motion soulignant la place insuffisante donnée à l’Université dans le dossier IDEX1 rédigé en Janvier dernier par la FCS. Celle ci a maintenant un nouveau président, Dominique Vernay, après la démission de Paul Vialle, et s’apprête à préparer une nouvelle demande Idex2. Le collectif Orsay en lutte a rédigé un texte pour défendre les principes de l’enseignement supérieur et de la recherche publiques, intitulé "Pour l’avenir de l’Université Paris Sud, contre les ravages de l’excellence gouvernementale". Ce texte sera finalisé très prochainement, puis soumis aux syndicats et associations pour recueillir leur soutien. Il sera ensuite proposé à la signature des personnels de l’Université Paris Sud et pourra servir à développer la mobilisation contre le projet Idex2.
- Lyon : la situation est assez semblable à ce qui se produit à Paris. On a un président pour 10 mois ; il dit qu’il va consulter les personnels. D’autre part, comme a Montpellier, on est soumis à des chantages. Des contacts des deux Olivier (Gandrillon et Dezellus) ont été établis avec la région pour faire pression afin d’obtenir plus de « projets blancs »
- Les personnels et étudiants en lutte de l’ENS : il est décidé d’introduire leur dernière pétition par un article sur le site de SLR
- Intersyndicale : Angélica a assisté à la réunion du lundi matin ; un texte remanié sur la licence est en cours et sera proposé à signature aussi de SLR et SLU

- Discussion sur les emplois précaires : l’ANR finance 15 000 CDD, et l’on arrive à la fin des contrats de 3 ans. Les bénéficiaires de ces CDD peuvent-ils obtenir un poste (dans le public ou le privé) ; Henri a les chiffres pour les nanotechnologies (1/3 arrivent à se placer. dans le domaine Biologie/santé , c’est 16%. Les syndicats demandent que les CDD soient renouvelés pour que ces personnels puissent être recrutés. On demande aux intéressés de reconstituer leurs carrières. De fait, ce travail de recensement est la suite de l’enquête sur la précarité. Si « 2012 se présente bien », c’est dans les premiers 6 mois qu’il faudra être prêts pour cette revendication. Les informations doivent être fournies dans le cadre du « protocole Tron » Annick verra avec son petit groupe comment établir un texte pour solliciter les précaires à faire ce travail de reconstitution de carrière.

• Point sur la mission mediator au sénat "Les membres de la mission souhaiteraient auditionner des représentants de l’Association Sauvons la Recherche, sur le thème de la recherche médicale en France, notamment dans le domaine des médicaments." A. Trautmann, P. Aucouturier et A. Keller doivent se rencontrer le 17 mai, afin de préparer leur RV avec la commission mediator du sénat, prévue le 24 mai. Le 17 mai, cette rencontre se fait en présence de Pierre Meneton, connu comme « lanceur d’alerte » au sujet du sel ; il vient de publier un article dans la revue Biofutur où il met en évidence le rôle important, mais en général occulté, des financements des recherches. Au cour de l’audition au sénat, A. Trautmann parlera principalement du rôle de plus en plus important des grosses entreprises pharmaceutiques dans l’orientation des recherches en biologie et détaillera leur aspect néfaste. Il parlera aussi des pressions des personnes politiques dans le choix de recherches de plus en plus finalisées, alors que ces personnes n’ont pas les compétences scientifiques nécessaires. P. Aucouturier insistera sur le rôle des évaluations (ANR et AERES) et en particulier de l’élimination des EPST dans ce processus. A. Keller parlera de la question de l’emploi, du remplacement de chercheurs expérimentés recrutés à longs termes (CNRS) par des chercheurs expérimentés recrutés en CDD (ANR), et de la perte que cela représente aussi pour l’efficacité en recherche.

• Université de SLR : L’organisation est bien avancée, mais il faut finaliser les invitations aux syndicats, à SLU, etc. Il y aura possibilité d’enregistrer des adhésions à SLR pendant l’Université On prévoit la distribution/vente du livre sur la précarité

• La lettre aux parlementaires est en cours de rédaction par le groupe de volontaires qui s’étaient proposés au CA ouvert de février. :

• La rénovation en cours du site de SLR sera discutée dans une autre réunion, le lundi 23 mai.