L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (2)
Accueil / communiqués partenaires / Republique , on tue ton école, ton université , ta recherche

Republique , on tue ton école, ton université , ta recherche

le 28 mai 2011

Les réformes en cours incluent la transformation des masters enseignement en master en alternance voir l’article de rue89 ici et celui de liberation ici. Comme nous le fait remarquer une collègue enseignante, "d’une part, les masters enseignements deviennent de plus en plus lourds voire infaisables, - ce qui nous conduit tout droit vers la fin des concours puisque la sélection sera de plus en plus naturelle et que la suppression des concours sera bienvenue pour les étudiants et pour les budgets -, et surtout on est en train de tuer la recherche !" Réagissons à une telle annonce étant donné les conséquences désastreuses que de telles mesures auront sur la formation des enseignants.

Dans l’enquête que la Société Mathématique de France a consacrée aux premiers effets de la mastérisation, on note les difficultés accrues à trouver des candidats pour le CAPES (pas seulement en mathématiques) et l’érosion des effectifs en master ; on apprend aussi que le nombre de postes ouverts au concours de professeur d’école est passé, entre 2010 et 2011, de 6577 à 2916 tandis que dans le même temps le concours pour les professeurs d’écoles privées passait de 601 à 731.