L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Le projet de loi Baroin-Tron, c’est pas le pied !

Le projet de loi Baroin-Tron, c’est pas le pied !

le 13 juin 2011

SUD-Recherche-EPST, avec Solidaires Fonction Publique, appelle tous les collègues, titulaires et non-titulaires, à se rassembler à partir de 11h30 devant Bercy le 14 juin prochain, jour où le projet de loi Baroin-Tron sera examiné en CSFPE (Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l’Etat).

Ce projet de loi Baroin-Tron censé « mettre fin à la précarité » est en fait une véritable arnaque. On en a confirmation dans nos EPST, au vu des premiers échos des discussions avec nos directions respectives. En l’absence de création d’emplois et d’obligation pour les employeurs de titulariser, voilà ce qui se profile :
- il faudra « choisir » entre remplacer les titulaires qui partent et permettre aux collègues en CDD de pouvoir accéder à la titularisation
- les directions d’EPST semblent avoir déjà choisi et donnent partout des consignes pour se débarrasser des CDD avant qu’ils puissent avoir les 4 ans de présence requises !

La première conséquence de ce plan de « dé-précarisation » pourrait être une mise à la porte anticipée des collègues en CDD de façon à se prémunir, du côté des directions, contre tout « risque » de devoir les titulariser ! Ils seraient remplacés par d’autres CDD qui n’auraient alors aucun droit à ce dispositif de titularisation (ouf !)… Quelle efficacité dans la lutte contre la précarité, ce protocole !

La situation va être ingérable et source de tensions terribles au sein des équipes et des services. On ne peut pas accepter ce piège. Indignons-nous !

Agissons collectivement, à l’image des précaires de la cantine et du ménage de l’ENS Ulm qui viennent de gagner sur leurs revendications après 4 mois de lutte exemplaire, avec le soutien des étudiants.

On n’obtiendra pas un véritable plan de titularisation et l’arrêt du recrutement de nouveaux précaires (ce qui suppose un plan massif de créations d’emplois de titulaires) sans une mobilisation forte des personnels, non-titulaires et titulaires.

Pour commencer, tous à Bercy le 14 juin à 11h30 !

Plus d’infos :
- sur Démosphère (pour le rassemblement)

- sur le site de SUD-Recherche-EPST