L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)

Chaîne vertueuse...

Par Dezellus, le 13 février 2004

Chacun a déjà reçu ces chaînes de mails qui vous proposent la chance ou l’argent, qui vous culpabilisent au sujet d’un enfant terriblement malade, ou qui vous comptent une histoire à moral philosophico-zen.

En voici deux parmi les plus célèbres (CON BRIAN et Flemming/Churchill) un petit peu revues pour soutenir notre cause. Peut-être que ces versions humoristiques permettront de faire vraiment tâche d’huile et de faire signer massivement la pétition citoyenne ! (ca pourra paraître de mauvais goût à certains mais précisons que c’est un simple détournement au second degré...)

CON BRIAN

SOLIDARIDAD CON BRIAN : Un e-mail humanitaire... Il s’agit d’un petit garçon de Buenos Aires qui est atteint d’un maladie rare et qui attends des soins dont le coût sera certainement exorbitant... Aucun des gouvernement locaux et étrangers ne donnera 0.01 Euros pour sauver un enfant pauvre. En revanche la recherche scientifique peut aider cet enfant et les autres, mais pour cela elle a besoin d’argent et du soutien de chacun. Faites un geste et signez la pétition citoyenne pour sauver la recherche française et ainsi redonner espoir à cet enfant et à tous les autres ! http://recherche-en-danger.apinc.or... On a installé à côté de l’enfant a l’hôpital un notebook avec Modem, il observe le compteur et chaque nouvel signature lui rend un peu plus le sourrire. Si vous pouvez, envoyez une copie de ce message à tous ceux que vous connaissez, ça vous prendra 2 mn et ça peut aider ce petit garçon. Ne coupez pas la chaîne et rappelez-vous le site, c’est important, c’est le seul moyen pour apporter votre soutien. MERCI !

"Flemming/Churchill"

Il s’appelait Martin c’était un pauvre doctorant Français. Un jour, alors qu’il travaillait dans son laboratoire, il entendit un appel au secours provenant du poste de radio. Il laissa tomber ses instruments et courut pour entendre l’histoire de jeunes enfants atteints d’une maladies rare et jusqu’alors inconnue. Le doctorant décida de tout faire pour éviter à ces enfants ce qui pourrait être une mort lente et cruelle. Quelques années plus tard, le doctorant et son laboratoire avaient fait quelques découvertes majeures sur cette maladie rate. Un homme élégamment vêtu vint dans le laboratoire et se présenta comme étant un représentant du gouvernement Français :
- "Je veux vous récompenser", dit le noble. "Vous avez fait des découvertes susceptibles de sauver la vie de milliers d’enfants".
- "Non, je ne peux accepter de paiement pour ce que j’ai fait", répondit le directeur du laboratoire. A ce moment, le doctorant vint à la porte du bureau.
- "C’est votre doctorant" demanda l’émissaire du gouvernement
- "Oui", répondit fièrement le directeur
- "Je vous propose un marché. Permettez-moi d’envoyer votre doctorant loin d’ici, travailler dans un pays différent. Je suis sûr qu’il sera un porte parole de notre pays dont tous deux nous serons fiers". Et le directeur accepta. Le doctorant Martin, pas convaincu, parti tout de même et travailla dans les meilleurs universités de ce nouveau pays et contribua au développement de nouveaux traitements pour ces maladies rares. Il continua jusqu’à être connu du monde entier. Le fameux Dr Jean Martin avait en effet découvert la comment guérir les myopathies.. Des années plus tard, le dernier fils du même émissaire du gouvernement naquit avec l’une de ces myopathies. Qui lui sauva la vie cette fois ?... Personne. Les entreprises du grand pays où avait travaillé le Dr Martin avaient bien breveté leur traitement et il était trop cher à exploiter pour les entreprises françaises alors les médicaments étaient trop cher dans notre pays. Quelqu’un a dit un jour : "Tout ce qui s’en va ne revient pas forcément". C’est l’occasion ou jamais de tout faire pour que le Dr Martin et les autres puissent apporter à notre pays les connaissances dont il aura besoin dans le futur, alors signez la pétition citoyenne pour soutenir la recherche. http://recherche-en-danger.apinc.or... Envoyez ce message à tous ceux que vous considèrez vos amis. Envoyez-le et vous améliorerez l’avenir de tous. Il ne se passera rien si vous ne le faites pas et c’est justement ça qui est le plus dangereux