L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Accès thématique / edition scientifique / le gouvernement britannique finance le système auteur-payeur

le gouvernement britannique finance le système auteur-payeur

le 19 septembre 2012

Après avoir annoncé le 15 juillet 2012 que les résultats de la recherche financée par des fonds publics devaient être publiés en accès libre, le gouvernement britannique va consacrer la somme de 10 millions de livres pour aider les universités à passer au système de publication dit gold open access qui, rappelons-le, prévoit que les coûts de publication sont assumés par l’auteur, la lecture étant en accès libre. L’annonce est ici.

Si l’idée de payer pour se faire publier peut choquer certaines communautés, on retiendra surtout que la formule choisie par le gouvernement britannique fait l’impasse sur les questions d’archivage.

Les deniers publics vont maintenant aller aux laboratoires pour payer les éditeurs qui resteront seuls maîtres des archives : ils garderont les fichiers numériques et les bibliothèques deviendront obsolètes.

Ce gold open access a dévoyé le nom d’un projet ambitieux qui peut prendre la forme d’archives ouvertes comme HAL, ou de serveur de publications en accès libre après embargo (voici un exemple en mathématiques) au grand dam des éditeurs à but lucratif.