L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / L’Association Science Technologie et Société (ASTS) apporte tout son soutien aux signataires de l’appel SAUVONS LA RECHERCHE.

L’Association Science Technologie et Société (ASTS) apporte tout son soutien aux signataires de l’appel SAUVONS LA RECHERCHE.

Par Bertrand Monthubert, le 17 février 2004

Nous partageons pleinement l’idée que « la France a besoin d’une recherche vigoureuse ». Cette ambition appelle un effort accru aussi bien des pouvoirs publics que des entreprises, et dans l’ensemble des champs disciplinaires : des sciences du vivant aux sciences sociales. Les chercheurs doivent pouvoir disposer des moyens matériels et des conditions sociales favorisant leur activité créatrice.

Ce qui se joue autour des sciences et des technologies, c’est en grande partie le devenir des individus et de la planète, ce sont des choix de société. Avec les scientifiques, les experts et les responsables économiques et politiques, il est essentiel que les citoyens soient parties prenantes de ces choix. Inscrire les sciences et les techniques dans le débat démocratique est nécessaire pour répondre aux défis de tous ordres qui se posent à l’humanité.

C’est pourquoi, dans le droit fil de l’appel lancé par plusieurs dizaines d’associations et institutions rassemblées en janvier 2002 à l’UNESCO lors des Assises nationales de la culture scientifique, technique et industrielle, l’ASTS soutient la demande exprimée par les signataires « que soit mise en chantier dans les plus brefs délais la préparation d’ASSISES NATIONALES DE LA RECHERCHE ». La solidarité sociale et la démocratie ont tout à y gagner. Lancer le débat à grande échelle, favoriser le dialogue entre tous les acteurs du développement et de la médiation des sciences et des technologies et leurs concitoyens, tracer les voies d’une rencontre durable, c’est le meilleur moyen d’assurer la maîtrise de l’avenir commun, de faire avancer ensemble la science et les individus, de fonder un nouvel humanisme.

Le succès de la pétition des chercheurs et celui de la pétition citoyenne rassemblant les personnes extérieures au secteur professionnel de la recherche sont et seront décisifs pour sauver la recherche et construire notre avenir.