L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Aux personnels, étudiants et doctorants : Il faut s’emparer de l’avenir !

Aux personnels, étudiants et doctorants : Il faut s’emparer de l’avenir !

CGT UGICT

le 28 février 2013

Le CNESER a voté le 25 janvier, sur le projet de loi de la recherche et de l’enseignement supérieur, en intégrant les évolutions communiquées dimanche 24 février 2013 par le gouvernement.

Malgré ces propositions de dernière minute, le gouvernement ne peut se prévaloir d’un quelconque consensus.

Vote CNESER sur le projet modifié par le gouvernement : 20 pour, 20 contre, 8 Abstentions et 4 non Prise part au vote.

La réforme reste à construire, la rupture à conquérir. La communauté universitaire et de la Recherche doit se faire entendre et va se tourner vers les parlementaires dès les prochains jours.

Les modifications gouvernementales ont visé à réduire le débat du CNESER aux questions de gouvernance et de cadre national des diplômes, afin de sauver l’ambition initiale du projet : pérenniser les orientations libérales de la LRU et du pacte de la recherche. Mais même parmi ceux qui furent sensibles aux nouvelles dispositions, l’insatisfaction reste forte.

Il n’en demeure pas moins que le vote du CNESER est significatif du besoin pour l’ensemble de la communauté de prendre en compte tous les aspects du projet de loi.

La CGT invite les personnels, les étudiants et les doctorants à s’emparer à la fois de la gouvernance et des définitions des finalités de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Les personnels doivent passer cette loi au crible de la critique.

Le texte complet est consultable ici