L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / BOYCOTT DES ELECTIONS A LA FCS PARIS-SACLAY !

BOYCOTT DES ELECTIONS A LA FCS PARIS-SACLAY !

CGT-INRA

le 18 mars 2013

Il ne s’agit pas d’une élection classique, où les personnels ont tout intérêt à voter pour défendre leurs intérêts. Ici, il s’agit ni plus ni moins que de valider la création d’une structure, dont le but affirmé est de mettre en place l’Université Paris-Saclay (UPSy). Or, à ce jour, aucune des questions que nous avons posées à la direction générale de l’INRA n’a trouvé de réponse, que ce soit concernant les garanties que pourraient avoir les personnels qui refuseraient de muter sur Saclay (la majorité aujourd’hui), ou les conditions de travail et de recherche de ceux qui accepteraient de se déplacer (restructuration massive d’équipes ? précarité accrue ?), ou encore la gouvernance globale (qui dirigerait, l’INRA ou l’UPSy ? Qui déciderait des recherches ? Quelles seraient les modifications possibles de statuts pour les personnels ?).

L’intersyndicale, regroupant la plupart des syndicats, CGT, FSU, SUD, FO… des Universités et des organismes de recherche (CEA, CNRS, EDF, INRA, INRIA, INSERM,…), demande depuis plusieurs mois l’arrêt des travaux de la FCS et un moratoire sur l’ensemble de ce projet. De toutes parts monte en effet le rejet de cette opération de prestige sans contenu scientifique réel et dont l’investissement financier est considérable, ceci à un moment où on nous prône continuellement les vertus de l’austérité.

L’enjeu de ces élections et de la mise en place de ce Sénat Académique est donc de tenter de faire croire aux personnels qu’il n’y a plus rien à faire et que la mise en place de l’UPSy est inéluctable. A tel point qu’une demande pressante a été faite aux directeurs d’unité pour les inciter à susciter des candidatures et à faire voter ; le diaporama qui leur a été envoyé allant jusqu’à dire que "La légitimité du Sénat dépendra du nombre et de la qualité des candidatures, et de la participation électorale".

Mais les nouveaux plans du ‘Grand Paris’, que vient de dévoiler le Premier Ministre la semaine passée, ne font que renforcer les inquiétudes concernant la question des transports Les travaux du métro, devenu ligne 18, ne commenceront qu’en 2020 pour le tronçon Massy-Saclay et 2025 pour le tronçon Versailles-Saclay, pour ne s’achever respectivement qu’en 2025 et 2030, en théorie évidemment !!!! Si le déménagement est maintenu à l’automne 2018, ça veut dire 7 ans sans métro au lieu de 2 ans comme prévu précédemment !

Il est encore temps d’arrêter ce gâchis financier, qui ne peut que se traduire à terme par un gâchis tant sur le plan humain que sur celui de la recherche !

Affirmons tous ensemble cette exigence en refusant d’être candidats et de voter à la FCS, dont la légitimité sera ainsi clairement remise en cause aux yeux de tous !

Document aussi disponible ici

Refusons tous ensemble de collaborer à la construction des instances de la FCS !

Refusons d’être candidats au Sénat Académique !

Refusons de voter !