L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (1)
Accueil / Tribunes et Contributions / Publication : main basse du privé sur la Science

Publication : main basse du privé sur la Science

Privatisation de la publication scientifique : la CGT-INRA s’engage dans le combat

le 27 mars 2013

La science est un bien public ; prenons garde à ce que, marchandisée, elle ne soit détruite par une bulle spéculative ! Après la Grèce et l’Espagne,… la Science ?

Le monde de la science est un monde un peu à part. Tout le monde comprend l’enjeu de la recherche, mais peu de monde réalise encore la portée du changement qui s’est effectué au cours de ces dernières années dans l’édition scientifique, et l’enjeu scientifique et politique des débats qui s’ouvrent autour de ces questions.

Au départ, il y a un point semble-t-il assez technique. Avec l’évolution technologique dans la presse et l’édition, les journaux scientifiques - des publications très spécialisées qui permettent aux chercheurs d’échanger et faire connaître leurs résultats -, sont devenus rentables. Alors que ces journaux étaient édités auparavant par des sociétés savantes et des établissements de recherche, ils ont été massivement rachetés par des grands groupes de presse privés, transformant les échanges gratuits de connaissances en un marché. Par une dynamique de fusions-acquisitions-délocalisations, 5 Majors mondialisés de l’édition contrôlent désormais ce marché. Or ce marché est totalement dysfonctionnel, car captif. (...)

Lire le texte complet ici