L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Fioraso va-t-elle faire mieux que Pécresse ?

Fioraso va-t-elle faire mieux que Pécresse ?

Communiqué de presse du SNCS-FSU Mensonges sur l’emploi scientifique

le 16 octobre 2014

A mesure que s’amplifie la protestation des scientifiques quant à l’insuffisance des créations d’emplois dans l’ES-R, Geneviève Fioraso développe un argumentaire mensonger, qui ressemble toujours plus à celui de Valérie Pécresse. Nous y avions déjà répondu dans « Les mémoires d’outre-tombe de Valérie Pécresse aux éditions Fioraso » en date 16 juillet 2014 : (http://sncs.fr/Les-memoires-d-outre...)

Dans la période récente, Geneviève Fioraso a développé trois types de mensonges.
- Comme jadis V. Pécresse, G. Fioraso affirme « Je me suis engagée à ce que chaque départ à la retraite soit compensé au un pour un ». Mais comme V. Pécresse, elle ne remplace même pas tous les départs (mobilité, décès, etc.). En fait, sans créations d’emplois, l’effectif baissera.
- « Concernant l’emploi scientifique, je voudrais rappeler simplement les chiffres : dans les grands organismes de recherche, l’emploi a augmenté de 1 437 personnels de recherche » dit G. Fioraso. C’est FAUX : la réalité est que le CNRS, par exemple, a perdu 800 emplois de toutes natures en une dizaine d’années (voir Bilan social).
- « La France se situe pour le nombre de chercheurs en proportion dans la population, devant le Royaume-Uni et devant l’Allemagne », a réaffirmé G. Fioraso. Comme nous l’indiquions dans l’article cité plus haut : « l’Allemagne fait mieux que la France pour le financement de la recherche universitaire (0,52 % du PIB contre 0,48 %), pour le financement de la recherche des organismes d’État (0,42 % contre 0,32 %). L’Allemagne fait beaucoup mieux que la France pour la recherche dans les entreprises (1,94 % du PIB contre 1,42 %). Elle forme 27 000 docteurs par an et nous 12 000. Et l’Allemagne aurait moins de chercheurs que nous » au regard de la population !

Le SNCS-FSU a donné une idée de l’ampleur du désastre dans « L’emploi des jeunes chercheurs, c’est notre avenir collectif » (http://sncs.fr/L-emploi-des-jeunes-...). Il appelle les scientifiques à assurer le succès de la manifestation du 17 octobre à 14H30, Porte d’Orléans (http://sncs.fr/Dans-l-enseignement-... )

Meudon, le 16 octobre 2014

Retrouvez ce communiqué en ligne ici : http://sncs.fr/Communique-de-presse...