L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Tribunes et Contributions / Solidarité des acteurs de l’innovation en France

Solidarité des acteurs de l’innovation en France

Par Den, le 23 février 2004

Comment être compétitif sur l’échiquier international si nous n’avons pas les moyens (l’envie ?) d’êtres solidaires entre nous, d’avancer ensemble en étant à l’écoute de nos propres voisins de paillasse , aussi éloignées soient-ils en apparence, et attentif à leurs autres résultats de recherche ? Entendu récemment : « Vous les inventeurs êtes en rupture alors que nous sommes des sociétés bien établies. » Ce qui signifie que la durée des décisions qui s’est gravement allongée ces deux dernières années, la frilosité des investissements et en plus la lourdeur administrative crée un climat de tension entre les acteurs qui de mon point de vue n’est pas profitable, et même carrément nuisible, pour l ’économie comme pour la recherche. Cette tension sur la rentabilité crée des goulets d’étranglement de l’expertise : Une seule personne délivre l’information décisive pour des projets susceptibles d’engager des équipes entières. Et on a beau rassurer le capitaliste moderne avec des grilles d’évaluations et des résultats dont l’exactitude est commerciale, l’innovation ne vient pas parce que le champ n’est plus assez ouvert, et le risque définitivement honni. Comment surfer sur les "ruptures" que nous apportons si nos labos n’ont pas les moyens d’ouvrir leurs portes à des « invités » du voisinage et si comble de l’ironie nos industries jouent contre la montre et contre les inventeurs qui déposent en France ?

Den Doctorant , inventeur Paris