L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / Peut-on décerner un grade de Doctoresse ?

Peut-on décerner un grade de Doctoresse ?

le 10 octobre 2019

Deux collègues mathématiciennes se voient refuser la délivrance de leur attestation de réussite au doctorat par l’université Lyon 1 suite à la féminisation de leur procès verbal de soutenance de thèse. Les services compétents de l’université Lyon 1 leur ayant refusé un procès-verbal de soutenance féminisé, elles (ou les membres de leur jury de thèse) ont féminisé manuellement ce document. Celui-ci a été complété et signé en connaissance de cause par l’ensemble des membres de leur jury. A l’issue de leur soutenance, leur jury leur a décerné dans leur rapport manuscrit le "grade de doctoresse". Suite à cela, l’université Lyon 1 refuse à ces deux mathématiciennes leur attestation de réussite. L’université Lyon 1 exige que les jurys respectifs établissent de nouveau, a posteriori, les procès verbaux (comportant les signatures de chaque membre des jurys respectifs) en préservant les termes masculins inadéquats, et qu’ils écrivent à nouveau l’intégralité de leur rapport (qui doit être manuscrit), en employant les termes "grade de docteur" en lieu et place de « grade de doctoresse ». Précisons que sans attestation de réussite, ces deux mathématiciennes ne peuvent pas obtenir leur diplôme de doctorat.

Dans cette lettre ouverte adressée aux présidences de l’université de Lyon et de Lyon 1, nous leur rappelons leurs engagements dans la lutte contre les discriminations de genre, et demandons, à ce titre notamment, la féminisation systématique des documents qu’elles fournissent. Nous exigeons de plus que l’emploi du féminin pour désigner le statut ou la fonction de toute personne qui le demande ne soit plus un frein à l’obtention de son diplôme. De fait, nous attendons d’elles qu’elles délivrent sans plus attendre aux doctoresses reconnues comme telles par leur jury de thèse, leur attestation de réussite et leur diplôme avec les occurrences féminines où il y a lieu.

Signature de la lettre ouverte

Si vous souhaitez signer cette lettre ouverte, il vous suffit d’envoyer un mail à l’adresse suivante : signature_doctoresse@laposte.net. N’hésitez pas à diffuser l’adresse de ce site si vous le voulez ! Merci !