L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / communiqués partenaires / tentative d’intrusion des forces de police sur le campus de l’université Rennes 2

tentative d’intrusion des forces de police sur le campus de l’université Rennes 2

le 18 décembre 2019

L’université de Rennes 2 avait décidé de reporter les examens et de suspendre les enseignements durant cette période de forte mobilisation contre le projet de réforme des retraites, voir ici. C’est dans ces conditions que les forces de l’ordre ont tenté une intrusion.

Communiqué FO ESR 35 :

Mardi 17 décembre, des étudiants et des personnels, de retour de la manifestation, ont été pris à partie, molestés, par les forces de l’ordre à proximité du campus de Villejean de l’Université Rennes 2 à 13h45.

Les forces de l’ordre ont ensuite tenté de pénétrer sur le campus pour réprimer les manifestants. L’intervention immédiate du Président de l’université a permis d’empêcher ce qui aurait été une violation caractérisée des franchises universitaires [1].

FO ESR 35 se félicite de la réaction immédiate du Président de l’Université Rennes 2 qui a fait respecter le droit et la tradition des franchises universitaires.

Après l’intrusion des forces de l’ordre à Brest sur la campus de l’UBO le 10 décembre, FO ESR 35 condamne fermement cette nouvelle tentative d’intervention violente et illégale, et apporte son soutien aux personnels et étudiants présents.

Mené juste après la manifestation contre la réforme des retraites, que cherchent Macron et le gouvernement par ce type d’intervention « musclée » visant à intimider les étudiants et personnels en violation des franchises universitaires ?

Nous appelons les étudiants et personnels à ne pas se laisser intimider et a renforcer la grève et les manifestations contre le projet Macron.

Rennes, le 18 décembre 2019

voir aussi cette description par Philippe Blanchet.

[1] L’université française bénéficie depuis le moyen-âge de la franchise universitaire, confirmée par les articles L712-2 et R712-1 du Code de l’Education qui interdit toute intervention des forces de l’ordre sans sa demande