L’Association "Sauvons la Recherche" Groupes de travail Comités loc. et transv. Université de printemps 2011 EUROPE
Accès thématique Emploi et précarité Communiqués de SLR Actualités communiqués partenaires
Médiathèque Les archives Documentation revue de presse Tribunes et Contributions
accueil contact plan du site admin
caractères +caractères -
article
réactions (0)
Accueil / Actualités / Derniers ajustements avant de soulever le couvercle

Derniers ajustements avant de soulever le couvercle

le 14 avril 2021

Marlène Schiappa avait exprimé son inquiétude sur l’après Covid (MS prédit le « chaos » en France après le Covid). Il est donc urgent de consolider le pouvoir dans les instituts de recherche. Dernières informations de l’INRIA, de l’INSERM et du CNRS.

À l’INRIA, les membres des instances scientifiques et des instances statutaires de l’organisme contrariant manifestement le PDG dans sa volonté de tout contrôler, celui-ci multiplie les menaces envers les représentants du personnel et conteste la liberté syndicale. Une situation délétère dénoncée par les syndicats en décembre 2020 (exemple du SNCS, voir aussi des éléments de situation sur cette page).

À l’INSERM, Le PDG choisit le passage en force pour s’attaquer aux instances d’évaluation de l’Inserm, les Commissions scientifiques spécialisées (CSS). Détails à lire ici.

Au CNRS, le PDG veut contrôler le travail des sections du CoNRS en leur interdisant de publier le classement des candidats admissibles aux concours (une décision immédiatement contournée par la C3N). Réaction du PDG : insinuer qu’il faudrait revoir la constitution des sections, selon les informations du SNCS.

Panique de fin de règne ou bétonnage du pouvoir autour de l’HCERES ? l’avenir le dira.

À lire aussi sur le même sujet, les analyses de FO.